•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand des élèves chantent pour des aînés : « On voit qu'on est important! »

Une chorale d'enfants chante devant des personnes âgées.

Les enfants ont offert un concert aux résidents du Bleu Horizon.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Emily Blais

Des élèves de première année du primaire de l’école Sacré-Coeur de Rouyn-Noranda ont chanté vendredi pour les résidents du Bleu Horizon. Bien installés dans le grand salon de la résidence pour personnes retraitées, les aînés les ont écoutés avec le sourire aux lèvres.

Aux dires des résidents, les activités intergénérationnelles ont beaucoup d'effets sur eux. Certains ont raconté sentir qu'ils sont importants et d'autres affirmé avoir l'impression de rajeunir.

Écoute, c'est du bonheur à la puissance 100 pour nous autres ces petits mousses-là!

Pierre, entouré d'enfants

Ah moi j'adore les enfants! Ils sont tellement naturels!, s'est exclamée Gilberte Robitaille.

Les élèves avaient aussi préparé des cartes de Noël. Tantôt quand je les ai vu débarquer, j'ai eu une boule d'émotion, j'ai été 36 ans dans l'enseignement, disait Madeleine Melançon.

Organiser des activités entre les générations, c’est un mandat de l’animatrice Mélanie Noël au Bleu Horizon.

Une femme au premier plan applaudit un spectacle hors champ, des personnes âgées applaudissant derrière elle.

Mélanie Noël a pour mandant d'offrir de l'animation aux résidents du Bleu Horizon.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

On favorise les échanges entre les aînés et les jeunes, parce que les aînés dans le fond ce sont des jeunes depuis longtemps qui ont de l'expérience. On voit que la fusion se fait super bien. Ça crée des liens. Je pense que c'est ça Noël, c'est le partage et ce sont les liens des aînés avec les enfants.

L'enseignante Rachelle Giroux affirmait que les jeunes savaient pour qui ils chantaient. Ils sont très sensibles à la réalité des gens ici, ça les touchait beaucoup et ils avaient hâte de venir, a-t-elle dit.

Des élèves donnent des cartes de Noël à des femmes âgées.

Les résidents étaient très touchés des attentions des élèves.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Des personnes en perte d'autonomie cognitive ne pouvaient se déplacer au rez-de-chaussée du Bleu Horizon. Ils ont pu recevoir la visite d'enfants. L'éveil et l'intérêt étaient aussi importants, affirme Mélanie Noël.

Avant leur départ, les aînés leur ont donné des galettes et du chocolat chaud.

Un jeune garçon montre un dessin de sapin à une femme âgée.

Les enfants ont aussi amené des bricolages qu'ils avaient confectionnés.

Photo : Radio-Canada / Emily Blais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Société