•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une maison des aînés à Havre-Saint-Pierre

Une ministre sourit à des gens qu'on ne voit pas.

La ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, lors de son assermentation le 18 octobre 2018.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

La ministre québécoise responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, était de passage à Havre-Saint-Pierre jeudi et vendredi. Elle a notamment annoncé 25 nouvelles places pour héberger les aînés de la région.

Il y a un peu plus de deux semaines, Marguerite Blais présentait le concept des nouvelles maisons pour les aînés. Vendredi, elle a affirmé que Havre-Saint-Pierre aura neuf unités d’hébergement qui s’inspireront de ce concept.

En entrevue à l'émission Boréale 138, Marguerite Blais précise que le projet sera toutefois adapté pour mieux correspondre aux réalités de la région.

Seize places dans des maisons alternatives seront aussi créées.

De plus, des installations déjà existantes seront également converties, ce qui portera l'offre d'hébergement pour aînés à 50 places dans la municipalité de la Minganie.

Dès le printemps 2020, le gouvernement procédera à l’acquisition de terrains pour la construction des nouvelles infrastructures, prévoit Marguerite Blais. Parallèlement, l’appel de projets sera lancé pour que la construction et la conversion de ces unités d'hébergement soient terminées d’ici 2022.

Il est trop tôt pour savoir combien coûtera ce projet à Havre-Saint-Pierre, mais la ministre assure que les fonds sont disponibles pour le réaliser.

Dans un contexte de pénurie de main-d'œuvre, la ministre est consciente du défi que représente le recrutement de personnel pour ces nouvelles installations en région éloignée. Selon elle, il faudra offrir d’excellentes conditions aux travailleurs.

Il faut offrir des postes permanents, une prévisibilité au niveau des horaires, il faut en prendre soin d'un point de vue salarial. On les a laissés de côté. Ils ne sont pas assez payés pour faire ce qu'ils font.

D’autres municipalités nord-côtières auront aussi de nouvelles unités d’hébergement, assure Marguerite Blais. Au total, Québec investira 2,6 milliards de dollars d'ici 2022 pour créer 2600 nouvelles places pour les aînés partout dans la province.

Pendant son séjour en Minganie, la ministre a rencontré plusieurs élus de la région et des représentants du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Politique provinciale