•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fonderie Horne présentera son plan de réduction des émissions d'arsenic lundi

Vue de la fonderie.

La Fonderie Horne, qui a presque 100 ans, est un des poumons économiques de Rouyn-Noranda. (archives)

Photo : Radio-Canada

Jean-Marc Belzile
Émilie Parent Bouchard

La Fonderie Horne déposera dans les prochaines heures son plan de réduction des émissions d'arsenic dans l'air au gouvernement du Québec.

Le ministre de l'Environnement, Benoit Charette, exigeait que la fonderie dépose ce plan d'ici le 15 décembre. Le ministre exigeait des actions qu’il soit possible de réaliser à court terme, mais ne précisait pas de cible de réduction.

La Fonderie Horne prévoit présenter les grandes lignes de ce plan d'action aux médias lundi matin à 10 h.

Rappelons que la Fonderie Horne détient en ce moment une attestation d'assainissement qui lui permet d'émettre jusqu'à 67 fois plus d'arsenic dans l'air que la norme québécoise, qui est de 3 nanogrammes par mètre cube (3ng/m3).

Un rapport attendu

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) attend d'ailleurs avec impatience le plan d'action pour la réduction des émissions d'arsenic de la Fonderie Horne.

La présidente-directrice générale du CISSS-AT, Caroline Roy, mentionne ne pas avoir eu accès à ce plan. On suit ce dossier-là et on est au même point que vous, dans le sens où en ce moment, notre phase deux au niveau de l'étude de biosurveillance via la santé publique est en cours dans le plan d'action qui a été bien présenté à la population. Effectivement, on est en attente du plan d'action de la Fonderie, on va pouvoir en prendre connaissance, affirme-t-elle.

Caroline Roy écoute une personne hors champ durant un réunion du conseil d'administration.

Caroline Roy, PDG du Centre intégré de santé et de services sociaux

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Et comme vous le savez, il y a un comité interministériel aussi qui s'assure que l'ensemble des partenaires puissent collaborer et assurer un leadership au niveau du dossier. C'est en toute transparence que je vous donne ces informations et la prochaine étape est effectivement le dépôt du plan d'action de la Fonderie, ajoute Mme Roy.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Santé publique