•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rencontre au sommet entre l’UMQ et Air Canada

Un avion d'Air Canada à l'aéroport de Gaspé

Un avion d'Air Canada Express sur le tarmac de l'aéroport de Gaspé.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a rencontré la direction d’Air Canada, vendredi, pour obtenir des explications à la suite des retards et des annulations de vol qui ont touché plusieurs régions au cours des dernières semaines.

Les maires et mairesses des municipalités desservies par Air Canada auraient obtenu certaines garanties de la haute direction, soit la disponibilité d’autres appareils en cas de bris ou de reports de vol, l’installation d’équipements d’approche sur l’ensemble des avions régionaux d’ici la fin de 2020 et la possibilité, pour les élus des villes touchées, de communiquer directement avec les dirigeants de la compagnie aérienne.

Un avion à deux hélices Dash 8-300 d'Air Canada vole sous un ciel bleu.

Un Dash 8-300 comme ceux qui desservent certains aéroports des régions du Québec. (archives)

Photo : Air Canada

On a convenu d’une ligne d’urgence quand arrive une problématique majeure pour au moins que les élus, c’est souvent nous qui donnons l’information à la population dans les médias, aillent la bonne information.

Daniel Côté, président, comité sur le transport aérien de l’UMQ

Ottawa durcit le ton avec de nouvelles règles

Au même moment, le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, a annoncé de nouvelles règles qui entreront en vigueur dimanche et qui obligeront, notamment, les transporteurs aériens à indemniser les voyageurs pour les retards et les annulations.

Il s’agit de la dernière phase de la charte des voyageurs instaurée par Ottawa.

Un drôle de hasard, reconnaît le maire de Gaspé, Daniel Côté, alors qu’Air Canada a accepté de rencontrer les élus ce matin au même moment que l’annonce du ministre Garneau.

Je crois que le ministre Garneau, jusqu'à pas si longtemps, comptait sur la bonne volonté des compagnies aériennes de bien servir leur clientèle, analyse Daniel Côté. Et bien, il a sorti la règle et la ceinture pour taper sur les doigts en arrivant avec des garanties réglementaires imposées aux compagnies aériennes pour mieux indemniser les clients.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté

Le maire de Gaspé, Daniel Côté

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

L'union des municipalités du Québec rappelle qu’Air Canada détient un monopole sur plus des deux tiers des liaisons régionales au Québec, ce qui, selon l'UMQ, prive les usagers d'une solution de rechange.

Avec les informations de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports