•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le fait de quitter leur habitat profite aux écureuils roux mâles, mais pas aux femelles

Plan serré d'un écureuil roux adulte sur une branche d'arbre tenant un écureuil roux nouveau-né dans sa gueule.

L'étude porte sur 30 ans de données collectées sur 2000 écureuils roux du Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest.

Photo : Ryan W. Taylor

Radio-Canada

Les écureuils roux mâle qui émigrent de leur habitat d'origine tirent de meilleurs avantages dans la vie, contrairement aux écureuils femelles. C'est ce que révèle une étude publiée vendredi par l'Université de l'Alberta.

L'étude porte sur 30 ans de données collectées auprès de 2000 écureuils roux du Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest.

Lorsqu'un groupe d'écureuils roux s'éloigne de son habitat d'origine, les mâles ont tendance à vivre plus longtemps et à avoir plus de descendants que les femelles, selon la chercheuse principale de l'étude et doctorante au département des sciences biologiques de l'Université de l'Alberta, April Martinig.

Ils partent à au moins 1 kilomètre de l'endroit où ils sont nés, c'est une longue distance pour ces petits rongeurs.

April Martinig, chercheuse principale de l'étude

Une fois partis, les écureuils mâles ont tendance à vivre six mois de plus que l'écureuil moyen, qui a une durée de vie d'environ cinq ans, explique-t-elle.

Contrairement aux femelles, les mâles ont de meilleurs résultats dans l'accouplement, les femelles ayant tendance à attendre la venue de nouveaux mâles pour s'accoupler.

L'étude révèle aussi que, sans le soutien de leur ancienne famille, les femelles ont de la difficulté à socialiser dans leur nouvel environnement.

À l'inverse, les mâles ont tendance à marquer leurs nouveaux territoires, souligne la chercheuse.

Avec les informations de Peggy Lam

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Faune et flore