•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway : pas « un sou de plus » pour le pôle d’échange, dit le gouvernement

La station Le Phare sera notamment un pole d'échange, selon les prévisions actuelles.

La station Le Phare sera une des principaux pôles d'échange du réseau de transport structurant

Photo : Courtoisie

Radio-Canada

Le gouvernement Legault est sans équivoque : malgré les modifications qui doivent être apportées au pôle d’échange ouest pour assurer l’interconnexion avec Lévis, il n’est pas question de bonifier l’enveloppe provinciale de 1,8 milliard de dollars.

On a toujours dit qu'on ne mettrait pas un sou de plus, tranche Geneviève Guilbault, ministre responsable de la Capitale-Nationale.

Elle rappelle que le gouvernement a accepté de financer le réseau de transport structurant aux conditions qu’il y ait une interconnexion avec Lévis et qu’il n’y ait pas de dépassements de coûts.

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, entourée de ses collègues élus dans la région de la Capitale-Nationale

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, entourée de ses collègues élus dans la région de la Capitale-Nationale

Photo : Radio-Canada

On s'attend à ce qu'il y ait, que ce soit le Phare ou un autre endroit, un lieu pour accueillir les autobus de la Rive-Sud et pouvoir s'assurer de cette interconnexion, rappelle la ministre.

On ne paiera pas pour les autres

Mercredi, Régis Labeaume laissait entendre que c’est le gouvernement qui paierait pour l’interconnexion avec Lévis.

Tout le pôle d’échange ouest doit d’ailleurs faire l’objet d’une nouvelle planification compte tenu du nombre important d’autobus de Lévis qui doivent y aboutir.

On ne paiera pas pour les autres. C’est le ministère des Transports qui a ça en charge alors il faut s’entendre avec le gouvernement, a-t-il expliqué en milieu de semaine.

Selon Régis Labeaume, le budget alloué au projet doit servir uniquement pour l’implantation du réseau structurant sur la Rive-Nord. On va s’en tenir à 3,3 milliards et on a besoin de tous nos millions.

Vendredi, la ministre Guilbault n’était pas de cet avis et elle a invité la Ville à inclure l’interconnexion dans les enveloppes qui sont déjà sur la table.

M. Labeaume et son équipe doivent composer avec cette réalité budgétaire, a-t-elle répondu sans ambiguïté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Transport en commun