•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Action collective contre Canadian Malartic : l'entente à l'amiable approuvée par la juge

Une fosse à ciel ouvert vue d'un observatoire.

La mine Canadian Malartic

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Piel Côté

L'action collective opposant des citoyens de Malartic à la mine Canadian Malartic fait officiellement partie du passé. La juge Marie-Paule Gagnon donne son approbation à l'entente à l'amiable survenue en octobre.

Plus tôt cette semaine, les deux parties avaient été entendues au tribunal de Val-d'Or. Dix citoyens en avaient profité pour faire valoir leur point une dernière fois.

Six d'entre eux provenaient du Chemin des Merles. À l'invitation du tribunal, la mine avait accepté de rajouter des compensations monétaires ainsi qu'un système de mesure de la poussière pour ces citoyens qui résident tout juste au sud de la fosse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Justice