•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pascal Bérubé revient sur la saga du F.-A.-Gauthier dans son bilan de session

Pascal Bérubé chef intérimaire du Parti québécois et député de Matane-Matapédia.

Pascal Bérubé, chef intérimaire du Parti québécois et député de Matane-Matapédia

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, qualifie « d’automne des erreurs » la dernière session parlementaire à Québec. Sans surprise, il revient surtout sur la saga du navire F.-A.-Gauthier.

Il cite le recul du gouvernement de la CAQ dans les dossiers comme le Programme d’expérience québécoise (PEQ) ou le projet de loi pour les parents adoptants.

Des passagers de la traverse Matane–Côte-Nord en attente à la gare fluviale de Matane.

Des passagers de la traverse Matane–Côte-Nord en attente à la gare fluviale de Matane en décembre 2018

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Mais, c’est la saga du traversier F.-A.-Gauthier qui a retenu le plus l’attention, selon lui.

Il y a beaucoup de questions qui n’ont toujours pas de réponses, comme celle du dédommagement pour les entreprises et les usagers, précise-t-il. Et le protocole pour la desserte aérienne, comment on décide et qui décide? Ça commence quand? C’est laissé au bon vouloir de la STQ. On a un projet présentement avec l’aéroport de Mont-Joli qui pourrait être beaucoup plus rapide avec un transporteur qui assurerait tout le temps une alternative.

Santé et économie

Hôpital d'Amqui

Un nouveau chirurgien entrera en poste à l'hôpital d'Amqui

Photo : Radio-Canada

En revanche, Pascal Bérubé se dit heureux d’avoir fait avancer des dossiers importants pour la région, dans le domaine de la santé notamment. Il mentionne le cas d'une cardiologue de Québec qui pourra continuer de pratiquer à Matane. Il y a aussi un nouveau chirurgien qui arrivera en 2020 à Amqui.

Sur le plan économique, il fonde de grands espoirs dans un fonds de deux millions de dollars pour le développement économique de la région.

L’année 2020 sera importante pour son parti

Les membres du parti sont assis dans une salle. Certains tiennent une affiche rose dans les airs pour indiquer leur appui à une proposition.

Pascal Bérubé lors du congrès de refondation du Parti québécois

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

L’année 2020 sera cruciale en ce qui concerne l’avenir du Parti québécois. En tant que chef intérimaire, Pascal Bérubé annonce que les précisions sur la course à la direction seront dévoilées le 1er février.

Il y a un certain nombre de détails à régler, mentionne le député. On a des instances qui doivent se pencher sur les meilleures pratiques possible pour une course qui va être intéressante et enlevante. Le 1er février sera le véritable début de la course. Les conditions vont être connues, et les personnes intéressées pourront décider si elles vont de l’avant.

Le député de Matane-Matapédia aimerait quitter le poste de chef par intérim avant le 24 juin.

Avec les informations de Jean-François Deschênes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique provinciale