•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le double homicide de Kindersley serait un meurtre-suicide

Un écusson de la GRC sur la manche d'une chemise.

Selon la GRC de la Saskatchewan, les autopsies des corps sont en cours afin d'en savoir davantage sur le drame (archives).

Photo : CBC

Alexis Lalemant

Les corps d'Elsie et de David Gartner, un couple séparé en instance de divorce, ont été retrouvés dans la maison où on avait entendu des coups de feu jeudi à Kindersley. Tandis que l’enquête sur les circonstances du drame est toujours en cours, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a révélé que le mari aurait tué sa femme avant de retourner son arme contre lui.

Elsie Gartner, 64 ans, et David Gartner, 66 ans, avaient quatre enfants. Trois d’entre eux habitent toujours dans la municipalité de Kindersley, située à 200 km à l’ouest de Saskatoon.

Selon le caporal de la Gendarmerie royale du Canada en Saskatchewan, Rob King, l’une des filles du couple était présente lors du drame dans cette maison de l’îlot 1000 de la 1ère Rue Ouest de Kindersley. C’est elle qui a appelé les forces de l'ordre après que son père eut commencé à ouvrir le feu. 

Le couple, récemment séparé, serait venu récupérer des affaires dans la maison, vendue il y a peu de temps. Selon la GRC, les époux Gartner étaient bien connus dans la communauté de Kindersley.

Important dispositif de sécurité

La fusillade a eu lieu jeudi vers 10 h. Peu de temps après, la GRC avait établi un périmètre de sécurité. Une situation d’urgence qui avait provoqué le confinement d’une partie de la population de Kindersley

Pendant plusieurs heures, les policiers ont dû patienter après avoir obtenu le témoignage de la fille du couple. Au lieu d’entrer tout de suite dans la maison, les agents de la GRC ont souhaité attendre pour sécuriser les membres de la famille Gartner et pour tenter de prendre contact avec l’auteur des coups de feu.

Vers 15 heures, jeudi, un robot du Groupe tactique d’intervention de la GRC de la Saskatchewan est entré dans la maison afin d’inspecter les lieux. La maison étant sécurisée, les policiers ont ensuite pu accéder à la scène de crime. À l’intérieur des lieux, ils ont retrouvé les deux corps. Les agents de la GRC ont aussi retrouvé une arme.

L’enquête menée par les Services de l’identité judiciaire (SIJ) est encore en cours. Des autopsies sur les corps des victimes sont réalisées vendredi. Le périmètre de sécurité autour de la scène de crime est toujours en place pour permettre à la police de continuer de chercher des indices.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Crimes et délits