•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les autorités américaines veulent empêcher la fusion de Messenger, Instagram et WhatsApp

Des icônes représentant différentes applications de réseaux sociaux sont affichées sur l'écran d'un téléphone intelligent.

Facebook est montré du doigt par la Federal Trade Commission.

Photo : AFP/Getty Images / Chandan Khanna

Radio-Canada

L’organisme indépendant américain qui régule le commerce et la concurrence aux États-Unis, la Federal Trade Commission (FTC), pourrait bien mettre des bâtons dans les roues de Facebook et l’empêcher de fusionner ses différents services comme Instagram, Messenger et WhatsApp.

Le Wall Street Journal a révélé vendredi que la FTC pourrait sévir contre Facebook, qui veut resserrer les liens entre les réseaux sociaux. Mark Zuckerberg avait annoncé que Facebook Messenger, Instagram (acheté en 2012) et WhatsApp (acquis en 2014) fusionneraient leur messagerie respective au début de 2020.

L’organe de surveillance américain craint qu’une telle fusion ne mette en danger les données personnelles des utilisatrices et utilisateurs de Facebook, en plus d'étouffer la concurrence.

Il faut rappeler que le géant américain avait été montré du doigt lors de la révélation du scandale Cambridge Analytica.

Facebook est en désaccord avec les arguments de la Federal Trade Commission. Selon l’entreprise, l’intégration de ses différentes applications permettra de mieux lutter contre la désinformation.

Quand nous savons que quelqu’un fait quelque chose de mal sur Facebook ou Instagram, nous pouvons souvent agir sur son compte Messenger et WhatsApp, et vice versa, ont donné comme explication lundi Will Cathcart et Stan Chudnovsky, les vice-présidents du groupe responsable des deux messageries.

Avec les informations de Le Figaro.fr, et NBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Techno