•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sanction extrajudiciaire pour l'adolescent d'Alexander Galt

L'école secondaire Alexander Galt, à Sherbrooke.

L'école secondaire Alexander Galt, à Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’adolescent de 15 ans, accusé de voies de fait armées à l’école Alexander Galt de Sherbrooke, était de retour devant la Chambre de la jeunesse vendredi matin. Il a droit à un processus extrajudiciaire.

L’adolescent va suivre un programme à l’extérieur de la Cour qui lui évitera un casier judiciaire, à condition de bien répondre au programme.

Une vidéo de l’événement démontre que l’adolescent a sorti un couteau, en le pointant en direction de la présumée victime tout en gardant une distance d’au moins un mètre, puis il l’a rangé par la suite.

Initialement, la présumée victime affirmait qu’il l’avait pointé près de sa gorge.

Il faut comprendre que [l’accusation] voies de fait armées ça ne signifie pas que des coups ont été portés. Dans ce cas, le couteau était porté de façon ostentatoire. Il n’y a pas de coup qui a été porté, a expliqué Me François Houle, procureur aux poursuites criminelles et pénales en droit de la jeunesse.

Quand le programme sera complété, les accusations seront retirées par la Cour. Elles resteront dans le dossier sans toutefois constituer un casier judiciaire.

J’espère que les autorités vont prendre les mesures nécessaires pour que mon client ait droit à tout ce dont il a droit, c’est-à-dire une éducation, ce qu’il n’a pas pour le moment, a ajouté Me Annie-Pierre Babineau,  avocate en droit de la jeunesse à l’aide juridique, en se disant soulagée que les faits aient été rétablis dans cette histoire.

La Commission scolaire Eastern Townships a décidé de le réintégrer, selon un plan bien établi, après avoir considéré l’ensemble des éléments du dossier.

Le jeune homme n’a pas recommencé l’école.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Justice et faits divers