•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Chine et les États-Unis ne s'imposeront pas de nouveaux tarifs douaniers en décembre

Des travailleurs regardent un cargo s'approcher d'un terminal au port de Qingdao, dans le Shandong.

Les États-Unis et la Chine ont annoncé vendredi matin qu’ils étaient arrivés à un accord pour ne pas s'imposer mutuellement de nouveaux tarifs douaniers.

Photo : Reuters / China Stringer Network

Radio-Canada

Après avoir annoncé en octobre qu'ils avaient conclu un accord commercial partiel, après près d'un an et demi de tensions commerciales, les États-Unis et la Chine ont indiqué vendredi qu’ils étaient arrivés à un nouvel accord, que le président Trump a qualifié d’« excellent ».

L’entente annule les nouveaux droits de douane que les États-Unis et la Chine projetaient de s’imposer mutuellement à partir de dimanche. Washington comptait notamment imposer de nouveaux tarifs douaniers sur quelque 160 milliards de dollars américains de biens chinois.

Par ailleurs, les droits de douane de 25 % déjà imposés par les États-Unis sur 250 milliards de dollars de produits chinois demeureront jusqu’à nouvel ordre, et 7,5 % seront appliqués sur la majeure partie du reste, a signifié M. Trump. C'est ainsi une diminution de 7,5 % qui s'appliquera sur 120 milliards de dollars d’autres biens chinois.

La Chine a accepté plusieurs changements structurels, a aussi indiqué Donald Trump sur Twitter. Ceux-ci porteront notamment sur la propriété intellectuelle, le transfert de technologie et la fixation de la devise chinoise, a pour sa part souligné le Bureau du représentant américain au Commerce (USTR).

Le pays asiatique augmentera ses importations venant des États-Unis, notamment dans le domaine des produits manufacturés, de l’agriculture et de l’énergie.

La Chine a de son côté parlé de hausser ses achats de produits pharmaceutiques américains et de services financiers.

Les négociations de la deuxième phase de l’accord commercial sont déjà commencées, plutôt que d'attendre après les élections de 2020, a aussi écrit le président.

Serait-ce l'épilogue de la guerre commerciale entre les deux pays? Pour l'éviter, les deux pays ont du moins prévu dans l'accord préliminaire un système fort de règlement des différends.

Avec les informations de Reuters, et AFP

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Accords commerciaux

Économie