•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente à l’amiable entre Philippe Sauvageau et le Salon du livre de Québec

Philippe Sauvageau

Philippe Sauvageau

Photo : Radio-Canada

Alain Rochefort

Le Salon international du livre de Québec (SILQ) peut maintenant tourner la page. Une entente à l’amiable est survenue avec son ancien PDG, Philippe Sauvageau.

Un communiqué a été acheminé aux médias vendredi matin pour confirmer l’entente entre les deux parties à la suite d’une séance de médiation.

« Philippe Sauvageau et le SILQ ont décidé de s’entendre à l’amiable et ne pas judiciariser leur différend quant à la fin d’emploi de monsieur Sauvageau et ont convenu de se concentrer sur la mission première du SILQ, à savoir développer un lectorat de tous horizons », indique-t-on.

D’abord suspendu, Philippe Sauvageau a été démis de ses fonctions en juillet dernier.

Voyages au Bénin

La décision de le congédier a été prise au terme de l'enquête d’un comité spécial qui portait notamment sur la gestion du personnel faite par Philippe Sauvageau ainsi que sur ses frais de déplacement et sa rémunération lorsqu'il était PDG du SILQ.

Philippe Sauvageau avait effectué 9 voyages au Bénin au cours des 12 dernières années. Ses missions ont coûté 30 000 $ au SILQ, selon le Journal de Québec.

Philippe Sauvageau avait fait une sortie publique en mai dernier pour se défendre à la suite des allégations de dépenses injustifiées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Livres