•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yu Chieh Liao et Tewodros Mutugeta Kebede reconnus coupables de meurtre au premier degré

Une femme et un homme marchent tête baissée avec des menottes aux mains et aux pieds. Ils sont chacun encadrés par deux policiers. La scène se passe la nuit.

Yu Chieh Liao et Tewodros Mutugeta Kebede ont été reconnus coupables de meurtre au premier degré et de complicité après les faits.

Photo : Postmedia Calgary

Radio-Canada

Le procès pour un quadruple meurtre qui avait eu lieu en 2017 à Calgary, s’est terminé jeudi, après trois jours de délibérations du jury. Yu Chieh Liao et Tewodros Mutugeta Kebede ont été reconnus coupables de meurtre au premier degré et de complicité après les faits.

Les deux accusés étaient jugés pour meurtre au premier degré dans l’enlèvement, la torture et la mort d’Hanock Afowerk, dont le corps sans vie a été retrouvé le 12 juillet 2017. Présenté comme un faussaire impliqué dans le commerce de faux papiers d’identité, il a été présenté par la Couronne comme étant la cible principale des deux accusés. Le jour de son enlèvement, il devait vendre de faux papiers à Yu Chieh Liao.

Nous avons vu l’horreur que les êtres humains peuvent s’infliger les uns aux autres.

Brian Holtby, procureur de la Couronne

Cette dernière a également été reconnue coupable de complicité après les faits dans le meurtre des trois colocataires d’Hanock Afowerk : Cody Pfeiffer, Tiffany Ear et Glynnis Fox. Pour sa part, Tewodros Mutugeta Kebede n'a été reconnu coupable de complicité après les faits que dans le meurtre de Cody Pfeiffer. Les victimes avaient vraisemblablement été tuées le lendemain du meurtre d’Hanock Afowerk, soit le 10 juillet 2017.

Une accusation satisfaite

Les arguments du procureur de la Couronne, Brian Holtby, se basaient principalement sur des données téléphoniques prouvant que les coaccusés étaient présents sur les lieux des meurtres et là où les corps avaient été retrouvés. La défense voyait ces arguments comme étant invérifiables et donc, peu fiables. Pourtant, ils ont convaincu les jurés.

La Couronne avait également avancé que le premier meurtre avait été commis simplement pour l’argent et le plaisir d’infliger de la douleur. Alors que les trois autres victimes avaient été tuées parce qu'elles étaient vues comme des témoins gênants aux yeux des co-accusés.

J’ai le coeur brisé, car cela ne va malheureusement pas ramener mes nièces.

Cynthia Hunter, tante de Glynnis Fox et Tiffany Ear

Cynthia Hunter, qui est la tante des soeurs Glynnis Fox et Tiffany Ear, était présente lors de l’annonce du verdict. À sa sortie du tribunal, elle s’est dite satisfaite de la décision du jury, mais la tristesse l’emportait. Ils étaient tous si jeunes, a-t déploré.

Les peines seront annoncées à une date ultérieure.

Avec les informations de Meghan Grant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !