•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Ford ne sera pas candidat à la succession d'Andrew Scheer

Doug Ford parle lors d'une conférence de presse.

Le premier ministre de l'Ontario Doug Ford ne sera pas candidat à la chefferie des conservateurs à Ottawa.

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Radio-Canada

Le premier ministre de l'Ontario Doug Ford dit qu'il ne s'intéresse pas à la chefferie du Parti conservateur du Canada.

Une porte-parole de M. Ford affirme qu'il se concentre présentement sur l'Ontario.

Le chef conservateur fédéral Andrew Scheer a annoncé sa démission, jeudi.

Le premier ministre Ford lui a rendu hommage sur Twitter, le « remerciant » pour sa dévotion au service public et lui souhaitant « tout ce qu'il y a de mieux pour ce nouveau chapitre de sa vie ».

Lors de la dernière campagne électorale fédérale, M. Scheer avait pris soin de ne pas se montrer aux côtés de Doug Ford, alors que son adversaire libéral Justin Trudeau affirmait à répétition que le chef conservateur procéderait à des coupes comme M. Ford, s'il était élu.

La ministre ontarienne des Transports et des Affaires francophones, Caroline Mulroney, écarte elle aussi l'idée d'être candidate à la succession de M. Scheer.

En revanche, son frère Mark Mulroney, lui aussi fils de l'ancien premier ministre canadien Brian Mulroney, est l'un des candidats pressentis.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique