•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet de saumon élevé sur la terre ferme à Grande-Anse

Un saumon atlantique qui saute.

Dans une étude d’impact environnemental, l’entreprise RC Organic Northern Products inc. affirme que les saumons naîtraient d’oeufs de taille adulte, couvés directement sur le site.

Photo : getty images/istockphoto / Wild & Free

Radio-Canada

Une entreprise de Maisonnette propose de mettre sur pied un projet d’élevage de saumon sur un ancien site d’usine de transformation de homard près de la route 11, à Grande-Anse, dans la Péninsule acadienne.

Un bâtiment existant serait utilisé comme écloserie pour abriter les œufs.

L'ancien site de transformation du homard

L'ancien site de transformation du homard, à Grande-Anse, où une entreprise de Maisonette se propose de construire une installation terrestre d’élevage de saumon atlantique.

Photo : Google

Un nouveau bâtiment de 100 mètres de long serait construit pour accueillir les poissons dans des bassins d’eau salée, jusqu’à ce qu’ils soient cultivés à la taille du marché, puis récoltés. Les poissons seraient ensuite transformés à l’extérieur du site.

Il s’agirait de la première exploitation d’élevage de saumon atlantique entièrement terrestre au Nouveau-Brunswick.

Une étude d’impact environnemental indique que le projet nécessiterait un approvisionnement adéquat en eau douce souterraine pour être réalisable. D’autres résultats d’étude sont attendus pour septembre.

L'entreprise emploierait de 5 à 10 personnes à temps plein et produirait de 300 000 à 400 000 kilos de saumon par année.

Le maire de Grande-Anse, Gilles Thériault, voit ce projet d’un bon oeil. Je pense que c’est une bonne nouvelle.

M. Thériault s’attend à une forte demande pour le produit final. Les saumons grandiraient à maturité dans une installation où l’eau salée serait recyclée, filtrée et traitée avant d’être rejetée dans la baie des Chaleurs.

Ce procédé élimine les possibles dangers que le saumon d’élevage s’échappe pour s’accoupler avec le saumon atlantique sauvage.

Sur le plan environnemental, nous sommes plutôt confiants, dit le maire.

Le maire de Grande-Anse estime que les travaux pourraient commencer dès l’an prochain.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Industrie des pêches