•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Monter par l’arrière dans les autobus de la STO sera possible en 2020

Des gens montent dans un autobus de la STO à un arrêt.

Permettre aux usagers de monter à bord des autobus par la porte arrière permettra de réduire la durée d'embarquement (archives).

Photo : Radio-Canada / Antoine Trépanier

Radio-Canada

Les usagers de la Société de transport de l’Outaouais (STO) pourront d’ici quelques mois monter dans des autobus par la porte arrière. Le transporteur a décidé, jeudi, d’acheter 500 valideurs pour équiper toutes les portes de ses véhicules de transport en commun.

Selon la STO, cette façon de procéder permettra aux usagers de monter plus rapidement et d’être mieux répartis à bord. De plus, en réduisant les délais aux arrêts, les autobus pourront être plus ponctuels.

L’objectif, à moyen terme, est de permettre l’embarquement par toutes les portes des autobus aux arrêts les plus achalandés en après-midi, et là où un gain de temps pourra être réalisé au bénéfice de la clientèle, explique le transporteur dans son communiqué.

La STO se procurera le plus récent modèle de valideur. Les appareils seront livrés en 2020 et installés par la suite dans les autobus.

Il est déjà possible de monter par l’arrière dans les autobus d’OC Transpo ainsi que dans certains autobus à Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Transport en commun