•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse de taxes de 2 % à Trois-Pistoles

Point de vue sur une église qui se situe devant le fleuve Saint-Laurent, à Trois-Pistoles. On remarque les montagnes au loin qui trace une ligne d'horizon en hiver.

Le budget 2020 de la Ville de Trois-Pistoles prévoit une augmentation d'impôts fonciers de 2 % pour les résidents.

Photo : Page Facebook/Tourisme Bas-Saint-Laurent

Radio-Canada

Le budget 2020 de Trois-Pistoles, présenté jeudi soir à l'hôtel de ville, s’élève à près de 7 millions de dollars, soit environ 275 000 $ de plus que celui de 2019. Les résidents de la ville verront leurs impôts fonciers augmenter de 2 % l’an prochain.

Les citoyens paieront 1,53 $ par tranche de 100 $ de valeur foncière, comparativement à 1,50 $ en 2018 et en 2019.

D'après la directrice générale de la Ville, Pascale Rioux, cette augmentation reflète le coût de la vie. Elle considère que le budget 2020, qui a été présenté aux citoyens jeudi soir, est en continuité avec celui de 2019.

Le plan triennal d'immobilisations comprend plusieurs projets pour l'année à venir.

La Ville souhaite entre autres investir 30 000 $ pour rafraîchir son site web. Il date de plusieurs années, explique Pascale Rioux. On aimerait avoir une belle image, une meilleure image auprès de nos citoyens, pour de meilleures communications.

Ce plan inclut également un montant de 350 000 $ pour la réfection de la piscine régionale des Basques et une somme de 227 000 $ pour la construction d’un parc de planche à roulettes.

À plus long terme, la Ville de Trois-Pistoles prévoit des investissements de 10 millions de dollars en 2022 pour la réfection de la rue Notre-Dame Ouest entre les rues Chanoine-Côté et Jean-Rioux.

En ce qui concerne l’année en cours, la Ville estime qu'elle terminera l’exercice financier avec un excédent d’environ 326 500 $ s’il n’y a pas d’imprévus d’ici le 31 décembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Affaires municipales