•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un navire ramène 60 mètres cube de plastique de l’îlot de déchets du Pacifique à Vancouver

Une personne entourée de sacs pleins de plastique s'adresse à un petit rassemblement de personnes sous la pluie.

L'organisme Ocean Clean Up est originaire des Pays-Bas, mais ses quartiers généraux sont en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

De grands sacs contenant un total de soixante mètres cubes de détritus en plastique, allant de brosses à dents à des filets de pêche, ont été ramenés à Vancouver à bord du navire d'un organisme à but non lucratif qui ramasse du plastique de l’îlot de déchets du Pacifique.

Les déchets sont repêchés dans le cadre d'une initiative de l’organisme Ocean Cleanup. Le siège social de cet organisme à but non lucratif originaire des Pays-Bas est à Vancouver. Sa mission? Nettoyer 50 % des déchets de l'îlot de déchets du Pacifique en 5 ans.

Une multitude de petits morceaux de plastique.

Échantillons de plastique repêchés dans les eaux du Pacifique Nord lors de l'expédition de 2015.

Photo : The Ocean Cleanup Foundation

Un objectif ambitieux pour une nappe de déchets dont Boyan Slat estime la taille à celle de 14 000 terrains de football.

Nous avons lancé un système de nettoyage à partir de l'île de Vancouver et aujourd'hui [jeudi], nous ramenons également la première récolte de plastique sur la terre ferme, avance le fondateur et PDG d'Ocean Cleanup, Boyan Slat.

Le navire a passé les deux derniers mois à ramasser des ordures, à l'aide d'un engin en forme de U qui agit comme un littoral artificiel pour collecter les débris.

Grâce à cette côte artificielle, nous concentrons le plastique avant de le recueillir. Nous croyons que c'est la solution pour rendre ce nettoyage massif possible.

Boyan Slat, président et fondateur, Ocean Cleanup

La prochaine étape consistera à transformer le plastique récolté en différents produits. Les revenus générés de ces produits seront réinvestis dans le nettoyage des océans. L'organisme souhaite acquérir de nouveaux navires pour déployer plus de systèmes de nettoyage dans l'océan Pacifique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Pollution