•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Démission d’Andrew Scheer : Jason Kenney appuierait Rona Ambrose

Plan large d'Andrew Scheer et de Jason Kenney debout dans la benne d'une camionnette, micro en main, parlant à une foule qui se trouve hors champ.

Jason Kenney a toujours soutenu Andrew Scheer à la tête des conservateurs fédéraux. Il a même fait campagne à ses côtés lors des dernières élections.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La démission d’Andrew Scheer du poste de chef du Parti conservateur du Canada (PCC) a été accueillie sans grande surprise en Alberta. Le premier ministre de la province, qui s'attriste de la décision, n'a néanmoins pas tardé à exprimer son désir de voir l’Albertaine Rona Ambrose prendre le relais.

[Rona Ambrose] serait une excellente leader et elle peut certainement s’attendre à un appel de ma part pour lui demander de penser à se présenter, a déclaré Jason Kenney à un journaliste du Calgary Herald, jeudi. Radio-Canada a confirmé ces propos de façon indépendante par la suite.

Rona Ambrose a été députée fédérale dans la région d'Edmonton pendant 13 ans. Elle a aussi été ministre sous Stephen Harper et chef intérimaire du PCC après la démission de ce dernier.

Sur Twitter, le premier ministre albertain a tenu à remercier [son] ami Andrew Scheer pour avoir servi le Canada dans le rôle difficile de chef de l’opposition officielle.

Jason Kenney a réitéré plusieurs fois au cours des derniers mois que lui-même n’avait pas l’intention de faire le saut en politique fédérale, malgré les spéculations.

Il a d’ailleurs fait campagne aux côtés d’Andrew Scheer, cet automne. Les Albertains ont voté massivement pour le PCC lors de ces élections. Plusieurs des Calgariens interrogés par Radio-Canada ne sont toutefois pas surpris d’apprendre la démission du chef.

Je pense que c’est une bonne chose, car le parti est un peu divisé, un peu comme le Wildrose et le Parti progressiste-conservateur l’étaient il y a quatre ans, croit le jeune Calgarien Austen Hill-tout.

Je crois que ce sera une bonne occasion pour [le parti conservateur] de repartir à neuf, ajoute Emily Donville.

David Dorward, un ancien ministre conservateur dans le gouvernement de Jim Prentice, s’est dit un peu déçu du départ d’Andrew Scheer même s'il croit que c’est ultimement la bonne décision pour le parti.

Il estime que l’accueil tiède que la base conservatrice a réservé au chef, deux semaines plus tôt à Calgary, était révélateur.

Il n’était simplement pas capable d’enthousiasmer la foule avec son message et, s’il n’arrive pas à le faire en Alberta, comment y arriverait-il en Ontario ou ailleurs au pays.

David Dorward, ancien ministre du Parti progressiste-conservateur de l'Alberta

Andrew Scheer conserve son poste de député de Régina-Qu’Appelle. Il reste chef par intérim du parti jusqu’à l’élection de son remplaçant.

Avec des informations de Laurent Pirot

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Politique fédérale