•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour aux sources pour le Festival de la St-Jean de Kapuskasing qui fêtera ses 20 ans

Céleste Lévis et Joly en spectacle.

Céleste Lévis sera une des têtes d'affiche de la St-Jean de Kapuskasing en 2020.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après plusieurs années où des spectacles de grande envergure étaient présentés à l'aréna, les festivités de la Saint-Jean-Baptiste à Kapuskasing auront désormais lieu au Centre régional de Loisirs culturels du 19 au 21 juin 2020 avec une programmation incluant des prestations de la Timminoise Céleste Lévis et du groupe Noir Silence.

On revient là où le festival de la St-Jean a débuté il y a plus de 20 ans, explique le directeur général du Centre régional de Loisirs culturels, Jimmy Côté.

Les spectacles [dans les dernières années] étaient de grande envergure. Le Palais des sports nous donnait la chance d’accueillir au-dessus de 1500 personnes.

Jimmy Côté, directeur général du Centre régional de Loisirs culturels

L'événement de 2019 avait été le 3e plus achalandé de l'histoire du Festival.

Selon M. Côté, il y aura entre 600 et 650 billets disponibles pour en 2020.

Le centre de loisirs de Kapuskasing.

Le Centre régional de Loisirs culturel ne peut pas accueillir autant de spectateurs que l’aréna, mais ce sera en partie compensé par l’installation de grandes tentes à côté de l’édifice.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Avec la brochette d’artistes que nous avons [...], la programmation de cette année est encore très solide, ajoute-t-il.

M. Côté indique qu’il y aura aussi en 2020 des activités gratuites, avec la projection d’un film en français au Théâtre Royal le samedi avant-midi et un spectacle familial en après-midi.

Place au talent d’ici

Jimmy Côté souligne le retour du concours La voix d’chez nous, le vendredi 19 juin. De jeunes artistes locaux s’affronteront dans l’espoir de remporter 5000 $.

Il était important pour nous de ramener le concours qui a connu un grand succès lors des deux dernières éditions, a déclaré le nouveau président du comité organisateur, Andy Deschamps. La musique rassemble et nourrit notre culture.

Le nouveau président du Festival de la St-Jean de Kapuskasing, Andy Deschamps, en compagnie du directeur du centre régional de Loisirs culturels de Kapuskasing, Jimmy Côté.

Le nouveau président du Festival de la St-Jean de Kapuskasing, Andy Deschamps, et le directeur général du Centre régional de Loisirs culturel, Jimmy Côté, sont fiers de la programmation du 21e Festival de la St-Jean de Kapuskasing.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Cette année, en nouveauté, la compétition sera jugée par les têtes d’affiche de la soirée, soit Céleste Lévis, Mélissa Ouimet et Les Rats d’Swompe, tous des Franco-Ontariens.

Pour ces jeunes-là, d’avoir la chance de se faire voir ou de recevoir des [commentaires] d’artistes de la scène musicale francophone, ça va être excellent pour eux.

Jimmy Côté, directeur général du Centre régional de Loisirs culturels

Après le concours, les juges monteront à leur tour sur scène pour clôturer la soirée.

C'est sur la scène de l'amphitéâtre Grace-Hartman que Mélissa Ouimet lance les festivités de la St-Jean.

Mélissa Ouimet est une habituée des scènes du Nord de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Pour nous, d’avoir un vendredi 100 % franco-ontarien, c’était très important, ajoute M. Côté.

Samedi nostalgie

Le samedi soir, le Festival de la St-Jean remontera dans le temps avec des spectacles des Frères à ch’val et de Noir Silence, deux groupes qui ont connu beaucoup de succès dans les années 1990.

Il s’agit d’une première participation au Festival de la St-Jean de Kapuskasing pour Les Frères à ch’val. De leur côté, les membres de Noir Silence seront de retour 20 ans après avoir participé au tout premier festival, en 2000.

On est vraiment content d’offrir deux soirées qui vont aller chercher les jeunes et les moins jeunes.

Jimmy Côté, directeur général du Centre régional de Loisirs culturels

Le festival se terminera le dimanche 21 juin avec un brunch et une messe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !