•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La présidente de l’Université de Regina démissionne de son poste

Dre Vianne Timmons s'adresse à une journaliste.

La présidente de l'Université quittera son poste après 11 années de services (archives).

Photo : CBC

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L’Université de Regina a annoncé, jeudi, le départ de sa présidente et vice-chancelière, Vianne Timmons par voie de communiqué. Elle sera remplacée de manière provisoire par Thomas Chase, actuel doyen et vice-président de l’Université.

Ce départ de la présidente survient après sa nomination comme future présidente et vice-chancelière de l’Université Mémorial de Terre-Neuve. Son départ sera effectif le 1er avril 2020.

Le comité directeur de l’Université de Regina a affirmé soutenir Mme Timmons dans sa décision. Nous reconnaissons toutefois que nous perdons une leader formidable, quelqu'un qui a consacré inlassablement tant de temps et d'énergie à l'Université de Regina au cours de la dernière décennie, ajoute Roger Brandvold, le président du conseil des gouverneurs de l'établissement.

Départ en position de force

La future ex-présidente de l’Université a tenu à rappeler l’accueil chaleureux que sa famille a reçu lors de son arrivée dans la province, en 2008, ainsi que l’amour grandissant qu’elle a pour la Saskatchewan. Cependant, à cette étape de ma vie et de ma carrière, je ne pouvais pas laisser passer l'occasion de retourner dans ma province natale pour relever de nouveaux défis à l’Université Mémorial de Terre-Neuve poursuit-elle dans le communiqué.

L'Université encense le travail réalisé par la présidente durant les 11 dernières années, dont l'accroissement de la présence de la diversité au sein de l'établissement. Selon ses chiffres, 13,2 % des étudiants se disent issus soit de Premières Nations, soit Métis ou Inuit. Les élèves étrangers représentent, pour leur part, 19,1 % de la population de l’Université de Regina.

Sans donner plus de précisions, le comité de direction de l'établissement prévoit élire un nouveau président au cours de l’année 2020. De son côté, Ryan Meili, le chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, a salué le travail de Vianne Timmons sur Twitter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !