•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une maison à intérêt patrimonial démolie à Loretteville

Une maison jaune et bleue, avec une petite galerie en avant, et des clôtures de construction, sur un terrain enneigé.

La maison Albert-Racine, située sur le boulevard Bastien, quelques jours avant sa démolition.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La maison Albert-Racine, qui possédait une « bonne » valeur patrimoniale selon la Ville de Québec, a été détruite mardi, dans le secteur de Loretteville.

La Ville de Québec a octroyé un permis de démolition au propriétaire le 29 octobre dernier.

La présence de bâtiments tels qu’une station-service, en face, et des immeubles d'appartements et des stationnements à côté du bâtiment, créait un paysage hétéroclite qui nuisait à la valeur patrimoniale globale du bâtiment, précise le porte-parole de la Ville de Québec, David O'Brien.

Un terrain avec de la neige et des clôtures, ainsi qu'une machinerie et des immeubles à l'arrière

La maison Albert-Racine a été complètement détruite.

Photo : Radio-Canada

La maison Albert-Racine, située au 2631 boulevard Bastien, a probablement été construite entre 1923 et 1942, selon le site web de la Ville.

Sa valeur patrimoniale reposait surtout sur son ancienneté, son intérêt architectural et son degré d'authenticité.

À Québec, l’appréciation de l’âge et de l’intérêt historique d’un bâtiment se fait selon trois critères : l’âge, l’ancienneté par rapport au quartier ou à la Ville quant à un usage donné et le lien du bâtiment à une thématique ou à un personnage important, précise David O'Brien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Immobilier