•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois élections en un an, du jamais vu en Israël

Le camp de réfugiés d'Al-Shati, à Gaza, avec, en arrière-plan, la ville portuaire israélienne d'Ashkelon

Le camp de réfugiés d'Al-Shati, à Gaza, avec, en arrière-plan, la ville portuaire israélienne d'Ashkelon

Photo : AFP / Getty Images / Mohammed Abed

Reuters

La période pendant laquelle le Parlement israélien pouvait nommer un député disposant d'une majorité suffisante pour mettre sur pied une coalition gouvernementale a expiré mercredi, ce qui provoque la dissolution automatique du Parlement et la tenue de nouvelles élections législatives sous 90 jours.

Les élus ont adopté à l'unanimité dans la nuit de mercredi à jeudi une motion pour dissoudre le Parlement et fixer au 2 mars prochain les nouvelles élections.

Selon un accord conclu en début de semaine entre les deux principaux partis politiques, le Likoud de Benyamin Nétanyahouu et le Parti bleu et blanc de Benny Gantz, le nouveau scrutin aura lieu le 2 mars 2020.

Ces troisièmes élections en moins d'un an constitueront le plus grand défi de Benyamin Nétanyahou depuis son arrivée au pouvoir en 2009.

Une femme juive ultraortodoxe dans un bureau de vote en Israël.

Les électeur israéliens devront de nouveau aller voter, pour la troisième fois en un an, après l'échec de toutes les tentatives visant à former une coalition majoritaire au Parlement.

Photo : Reuters / Ammar Awad

Le premier ministre sortant joue sa survie politique après avoir été inculpé le mois dernier pour corruption, fraude et abus de confiance dans trois affaires distinctes. Il s'agit d'une mise en examen sans précédent pour un chef de gouvernement israélien en exercice. Netanyahu nie toute malversation.

Aucune majorité parlementaire ne s'est dessinée après les élections d'avril puis de septembre. Netanyahu et Gantz, à la tête des deux partis arrivés au coude à coude en tête du scrutin, ont successivement tenté de former un gouvernement, en vain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique internationale

International