•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une employée de pharmacie accusée d’avoir falsifié plus de 225 ordonnances de fentanyl

Un timbre de Fentanyl.

L'accusée se serait procuré plus de 3400 timbres de fentanyl.

Photo : Associated Press/Tom Gannam

Radio-Canada

Lise Blanchette, qui travaillait dans une pharmacie du Grand Sudbury, fait face à des accusations en lien avec la contrefaçon d’ordonnances qui lui aurait permis d’obtenir plus de 3400 timbres de fentanyl de différentes concentrations.

Lise Blanchette est accusée de fraude, de contrefaçon, de possession de drogue en vue d’en faire le trafic ainsi que de vol d’identité.

La police estime que la valeur totale de revente des timbres de fentanyl, que l’accusé aurait illégalement obtenus entre 2016 et 2018, est de 1,5  million de dollars.

L’enquête a débuté après qu’un collègue eut fait part de ses préoccupations à la police en mai 2018.

Mme Blanchette a été libérée sous promesse de comparaître. Elle doit revenir en cour le 8 janvier 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Drogues et stupéfiants