•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle école primaire 036 desservira une zone sans habitant... pour l'instant

Six personnes assises à longue table devant une toile sur laquelle est projetée un document texte.

Le Conseil des commissaires de la CSPO a voté mercredi soir la délimitation d'une zone destinée à être desservie par la toute nouvelle école primaire 036.

Photo : Radio-Canada / Boris Proulx

Boris Proulx

Les parents du Plateau resteront dans l'incertitude quant à savoir quelle sera l'école primaire à laquelle ils sont rattachés tant que la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO) ne saura pas combien de classes de maternelles 4 ans elle doit aménager.

Le Conseil des commissaires de la CSPO a voté mercredi soir la délimitation d'une zone destinée à être desservie par la toute nouvelle école primaire 036, qui doit ouvrir ses portes en septembre 2021. Or, ce bassin de fréquentation est entièrement inhabité, étant essentiellement constitué de la forêt derrière l'école en construction, à l'intersection du boulevard du Plateau et du boulevard d'Amsterdam.

Même si on prévoit que cette zone sera bientôt développée, la commission scolaire devra entièrement redessiner les bassins de fréquentation du Plateau d'ici à l'ouverture de l'école 036, admet le président de la CSPO, Mario Crevier. Cela devra toutefois attendre que Québec donne ses indications sur le nombre de classes de maternelles 4 ans exigées pour le secteur.

Le 036 c'est un bassin de démarrage. On sait très bien qu'on démarre l'école. Il n'y a pas de maisons actuellement. Il va y en avoir l'an prochain. Combien? On ne sait absolument pas. Et aussi on a le ministère qui nous annonce des maternelles 4 ans dans toutes nos écoles. Dans le Plateau, on ne voulait pas faire deux changements en 2 ans pour ne pas déstabiliser tout le monde, explique M. Crevier.

Cette situation exaspère Étienne Fortin, un parent du secteur du Plateau dont les deux enfants fréquentent des écoles différentes, en raison selon lui des problèmes de découpage des bassins.

On dirait que c'est leur stratégie : donner de l'information floue aux parents pour éviter nos réactions. [...] On sait qu'aujourd'hui on se situe dans le bassin de l'École du Plateau, mais le bassin déborde. Donc on sait qu'on va être déplacé, mais on ne sait pas dans quelle école. Évidemment, s'ils redécoupent les bassins, ça veut dire que même les enfants qui ont déjà été déplacés pourront être redéplacés. Ça crée de l'instabilité, se désole le père de famille.

Le conseil des commissaires a aussi divisé le bassin de fréquentation de l'école secondaire Grande-Rivière, dans le secteur d'Aylmer, pour créer un nouveau bassin pour la future école secondaire 040. Cette zone inclut les résidences situées entre la rue Hemlock, l'avenue Frank-Robinson ou le boulevard Wilfrid-Lavigne, à l'ouest, et le boulevard de Grives, à l'est. Les élèves inscrits au programme de concentration musique et arts plastiques n'auront toutefois pas à changer d'école.

D'après les informations de Boris Proulx

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Éducation