•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 ans de prison pour le chauffard qui a tué une piétonne rue Marion à Winnipeg

Image de vidéosurveillance d'une camionnette et d'une remorque.

La camionnette et la remorque impliquées dans l'accident qui a causé la mort d'une piétonne.

Photo : photo fournie par la police de Winnipeg

Radio-Canada

Gater Browne a été condamné à 10 ans de prison pour avoir mortellement percuté une piétonne rue Marion, dans le quartier de Saint-Boniface, à Winnipeg, alors qu’il fuyait la scène d’un crime.

L’homme de 41 ans a été condamné à huit ans de prison pour négligence criminelle ayant causé la mort, et à deux ans de prison pour ne pas s'être arrêté après un accident causant la mort.

Il purge en ce moment une peine de cinq ans pour un autre crime commis en Saskatchewan, dont il reste 996 jours. Il commencera ensuite à purger sa peine de 10 ans.

En quittant sa voiture à proximité de l’intersection de la rue Marion et de l’avenue Traverse, le 3 août 2017, Marlene Eusanio a été fauchée par une camionnette tirant une remorque. La femme de 61 ans est morte sur le coup.

Marlene Eusanio

Victime innocente d'un délit de fuite, Marlene Eusanio est morte le 3 août dans la rue Marion, à Winnipeg.

Photo : Facebook/Trevor MacKenzie

Les deux véhicules avaient été volés, puis abandonnés. La police les a retrouvés le lendemain de l’accident.

Un passé traumatisant

L’homme a un important casier judiciaire qui remonte à 2001 et qui comprend notamment la vente et la possession de drogues. En 2016, il a reçu une interdiction de conduite à vie.

La semaine dernière, Gater Browne avait plaidé coupable aux accusations pour l'accident de la rue Marion. Il avait aussi présenté des excuses à la famille de la victime que le juge James Edmond a trouvé sincères.

La décision de lui imposer une peine de 10 ans de prison a été prise après avoir considéré les origines autochtones de l'homme métis. Il affirme ne pas connaître sa culture et souhaite consulter des aînés pour commencer à la découvrir.

Le juge a aussi noté que Gater Browne a été victime d’abus alors qu’il était enfant. Il souffre de dépression et de symptômes de stress post-traumatique. Sa conjointe a aussi récemment été tuée devant lui. Il est père de quatre enfants avec quatre femmes différentes.

La famille de la victime était présente au palais de justice. Elle n'a pas voulu donner de commentaire aux médias.

Avec les informations de Chantallya Louis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Procès et poursuites