•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
chronique

Préambule aux transactions des Fêtes dans la LHJMQ

L'arrondissement de Chicoutimi

Saguenay

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Jean-Marc Robichaud

À quelques jours de l'ouverture de la dernière période de transactions de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), celle du temps des Fêtes, la grande majorité des directeurs-gérants des formations de la ligue sont à Saguenay pour le Challenge midget AAA qui s'y déroule depuis deux ans. Cette année, du 11 au 15 décembre.

Officiellement, ils s'y trouvent pour voir jouer environ 500 des meilleurs jeunes hockeyeurs de 15 à 17 ans de l'est du pays.

Certes, plusieurs de ces joueurs ont été repêchés par une équipe de la LHJMQ en juin dernier, lors du dernier repêchage; ce sera l'occasion de constater à quel point ils ont progressé depuis leur passage aux camps de sélection du mois d'août. Pour les autres, ils sont déjà dans la mire des organisations de la ligue, en vue de la prochaine séance de sélection de juin 2020. L'avenir, ça se prépare tôt!

Officieusement toutefois, c'est aussi l'occasion de rencontres informelles entre directeurs-gérants afin de poursuivre, ou même de conclure, certaines discussions déjà entamées.

J'aimerai ça regarder plus de hockey que de discuter (rires)... En ce moment, ça discute pas mal, disons.

Serge Beausoleil, directeur-gérant et entraîneur-chef de l'Océanic de Rimouski

On se rappellera qu'il y a six mois, Dawson Mercer, des Voltigeurs de Drummondville, faisait l'objet de tractations qui se sont terminées en cul-de-sac; elles n'avaient abouti ni pour l'Océanic ni pour les Saguenéens! Or, la rumeur actuelle voit le Terre-Neuvien bleuir à vue d'œil. On verra dimanche si elle est fondée, puisque rien ne peut-être annoncé avant l'ouverture officielle de la période de transaction. C'est l'autre visage du Challenge midget AAA, qui se déroule sous le ciel bleu du Saguenay!

Premiers échanges

Mais, oh surprise! L'échange de Félix Bibeau, passant des Remparts aux Saguenéens, ne relève en rien de la rumeur. Pendant la première journée du Challenge, les médias sociaux ont détaillé, de long en large, la transaction envoyant le joueur des Remparts à Chicoutimi. Poutant, c'est dimanche que ça commence.

Bibeau, en tant que joueur de 20 ans, fait partie de ceux qui peuvent être échangés en dehors des trois périodes prescrites (juin, août, décembre). Coïncidence? Le moins qu'on puisse dire du directeur-gérant des Saguenéens, Yanick Jean, c'est qu'il détient un sens inné pour le coup d'éclat.

L'entraîneur-chef des Remparts, Patrick Roy, recevrait donc deux choix de première ronde pour son capitaine. Et Yanick Jean réunira à nouveau un tandem de feu. Félix Bibeau et Raphaël Harvey-Pinard ont fait la pluie et le beau temps avec les Huskies l'an dernier. Ils apportent à Chicoutimi un bagage important, néanmoins peu encombrant. Chacun possédant deux bagues rappelant les conquêtes avec leur ancienne équipe de Rouyn, des Coupes du Président et Memorial.

Deux choix de première ronde pour un joueur qui ne donnera que trois mois de hockey à sa nouvelle équipe, c'est cher! Or, il semble convenu que cette transaction a une suite qui sera dévoilée dimanche. Les Saguenéens récupéreront leurs choix en retour de l'attaquant de 17 ans, Théo Rochette, en plus d'un autre choix et d'un joueur, ce qui rend la transaction plus réaliste.

Rumeurs d'échanges et Challenge vont de pairs et ouvrent le bal des rumeurs, en avant-garde de la valse des échanges.

Alors, tout le monde à bord et en route vers la dernière des périodes de transaction de la saison!

La suite bientôt!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Hockey junior