•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Détourner du bois de chauffage en guitare d'exception

Carbone parle d'environnement autrement pour répondre aux préoccupations citoyennes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le luthier Benoît Lavoie revalorise les bouleaux jaunes dans son atelier de Petit-Saguenay.

Depuis une vingtaine d’années, Benoît Lavoie fabrique de ses mains une dizaine de guitares annuellement. Il tente de faire une place de choix aux bois québécois dans ses créations et affectionne particulièrement le bouleau jaune, l’arbre emblématique du Québec. Le luthier sélectionne d’ailleurs sa matière première avec grand soin dans les forêts qui bordent son atelier.

Les guitares de Benoît Lavoie peuvent prendre plus de 300 heures à assembler et se vendent entre 4000 $ et 25 000 $ en fonction des essences utilisées, puisque le luthier intègre des bois exotiques dans ses conceptions.

La lutherie est aussi un geste écologique pour l’artisan du Saguenay. Dans son village, le bouleau jaune est surtout apprécié pour ses propriétés de bois de chauffage. Benoît Lavoie souhaite pour sa part l'honorer en lui donnant une deuxième vie, entre les mains de musiciens.

La main de Benoît Lavoie en gros plan en train de sabler la caisse de résonance d'une guitare.

Le luthier Benoît Lavoie revalorise les bouleaux jaunes dans son atelier de Petit-Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Carbone parle d'environnement autrement pour répondre aux préoccupations citoyennes. De la vulgarisation scientifique aux enjeux qui touchent le quotidien des Canadiens, les vidéos de Carbone explorent une diversité de problématiques et de défis pour faire des choix plus éclairés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Environnement