•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non, ceci n'est pas Greta Thunberg qui tire avec une arme d'assaut

La vidéo montre plutôt une personnalité suédoise qui revendique le droit de posséder des armes.

Nous voyons une jeune femme tirer une arme d'assaut.

La vidéo montre Emmy Slinge, et non Greta Thunberg.

Photo :  Capture d’écran - YouTube

Une vidéo relayée plusieurs milliers de fois sur les réseaux sociaux montre supposément l'activiste climatique Greta Thunberg tirer avec une arme d'assaut. Il s'agit en fait d'une Suédoise amatrice d'armes.

« J'ai maintenant une arme d’assaut, Ho Ho Ho. Je ne suis pas certain que les amis gauchistes de Greta seront contents », a écrit un utilisateur de Twitter le 10 décembre. La publication contenait une vidéo d'une jeune femme qui tire avec une imposante arme à feu.

Cette dernière ressemble en effet à l'activiste climatique Greta Thunberg. Toutefois, son visage est en partie masqué par la crosse de l'arme. La vidéo a été partagée près de 2000 fois sur Twitter, mais a aussi été reprise ailleurs sur les réseaux sociaux.

De nombreux utilisateurs ont ironisé sur la contradiction entre l'activisme de Greta Thunberg et sa supposée prédilection pour les armes.

« Noooooooonnnnnnn pas Greta qui produit du CO2 avec un méchant AR-15 !!! Greta est #EcoAnxieux (Nouvelle fenêtre), mais pas #GunAnxieux (Nouvelle fenêtre) », a écrit un Québécois sur Facebook, cumulant des dizaines de partages.

D'autres semblaient approuver que Greta Thunberg apprenne à manier des armes. « La plupart des vrais socialistes et marxistes savent comment tirer une arme, a écrit un internaute sur Twitter. Ce sont seulement les néolibéraux dans leurs complexes résidentiels sécurisés qui ont peur des armes, camarades. »

En vérité, la vidéo montre Emmy Slinge, une personnalité suédoise qui revendique le droit de posséder des armes. Son compte Twitter est privé, mais des utilisateurs ont produit des captures d'écran qui montrent d'autres séquences du même événement sur ce compte. On voit clairement qu'il ne s'agit pas de Greta Thunberg.

Jointe par l'équipe de vérification des faits française Les Observateurs, Mme Slinge a reconnu être celle que l'on voit dans la vidéo.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !