•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fusillade de Jersey City serait un acte antisémite

Trois hommes portant une kippa sont dans une épicerie, devant laquelle un cordon de sécurité a été installé.

Des premiers répondants étaient toujours dans l'épicerie casher de Jersey City mercredi matin.

Photo : La Presse canadienne / AP/Seth Wenig

Radio-Canada

La fusillade qui s'est soldée par la mort de six personnes mardi à Jersey City pourrait être un acte antisémite, laissent croire les plus récentes informations révélées mercredi par les autorités.

Le maire de la ville, Steven Fulop, a tweeté mercredi que les images transmises par des caméras de surveillance montrent clairement que les deux individus visaient l'épicerie casher Jewish KC Kosher Supermarket, où la fusillade a eu lieu.

Je suis juif et fier de vivre dans une communauté comme Jersey City qui a toujours accueilli tout le monde. La haine et l'antisémitisme n'auront jamais leur place à Jersey City.

Steven Fulop, maire de Jersey City, sur Twitter

En conférence de presse mercredi matin, le maire a cependant refusé de qualifier directement l'attaque. Je n'ai pas utilisé le mot antisémite, a-t-il indiqué.

Le procureur général du New Jersey et le directeur de la sécurité publique de Jersey City ont refusé de confirmer que les assaillants, qui sont morts dans la fusillade, visaient des juifs.

Le New York Times rapporte cependant que l'un des deux suspects a publié en ligne des messages antisémites et d'autres dénigrant la police avant la tuerie.

Le déroulement de la tragédie se précise

Selon les plus récentes informations des autorités, la tragédie a commencé près d'un cimetière de la ville, lorsqu'un policier a intercepté une camionnette louée vers 12 h 30, heure locale.

Selon des médias new-yorkais, le véhicule a été intercepté en lien avec une autre enquête pour homicide.

Les assaillants ont abattu le policier avant de se diriger vers l'épicerie casher, par ailleurs située à côté d'une synagogue.

Un premier répondant transporte un sac près de la synagogue.

L'épicerie casher où a eu lieu la fusillade est située à côté d'une synagogue, visible sur cette photo prise mercredi matin.

Photo : La Presse canadienne / AP/Seth Wenig

Selon le maire Fulop, les images des caméras montrent la camionnette circulant lentement avant de se stationner devant l'épicerie casher.

Il y avait plusieurs autres personnes dans la rue, alors il y avait des cibles disponibles qu'ils ont décidé d'éviter pour entrer à cet endroit. Alors il s'agissait clairement de leur cible, a-t-il dit.

Des policiers sont intervenus après avoir entendu des coups de feu. Ils se sont fait tirer dessus à leur arrivée, et ont été légèrement blessés. Ils ont déjà reçu leur congé de l'hôpital.

Au terme d'une fusillade qui s'est étirée sur quatre heures, cinq personnes ont été trouvées mortes dans le commerce, dont les deux assaillants.

Une intervention qui aurait permis de sauver des vies

Le maire et le directeur de la sécurité publique de Jersey City, James Shea, affirment que l'intervention rapide des policiers a probablement permis de sauver des vies.

Si les deux policiers, postés à une rue de là, n'avaient pas réagi immédiatement, je suis certain à 100 % que la situation aurait pu être bien plus dramatique, a tweeté le maire Fulop.

Étant donné la quantité de munitions qu'ils avaient, nous devons présumer qu'ils auraient continué d'attaquer d'autres personnes si nous n'avions pas été là.

James Shea, directeur de la sécurité publique de Jersey City
Steven Fulop et James Shea, en conférence de presse à l'extérieur.

Le maire de Jersey City, Steven Fulop, et le directeur de la sécurité publique de la municipalité, James Shea, en conférence de presse mercredi matin.

Photo : La Presse canadienne / AP/Seth Wenig

Le maire Fulop ainsi que son homologue de New York, Bill de Blasio, ont tous deux ordonné aux policiers de leur ville d'accroître leur surveillance dans des endroits-clés pour la communauté juive.

De plus en plus de juifs orthodoxes se sont installés à Jersey City ces dernières années. Plusieurs viennent de New York, ayant fui les coûts prohibitifs du logement.

Les attaques de nature antisémite se sont multipliées ces dernières années aux États-Unis, et dans la région new-yorkaise en particulier.

Le dernier rapport de l'organisation de lutte contre l'antisémitisme et le racisme Anti-Defamation League, publié en avril, recense 1879 incidents en 2018, avec une nette augmentation des actes violents, frôlant un record établi en 2017.

L'année a notamment été marquée par l'attaque d'un suprémaciste blanc contre une synagogue de Pittsburgh qui a fait 11 morts le 27 octobre 2018.

Avec les informations de Reuters, Associated Press, et Agence France-Presse

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.