•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise des travaux sur la route 11 au Nouveau-Brunswick

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Panneau de signalisation de la route 11.

La route 11 traverse le Nouveau-Brunswick du nord au sud, sur la côte est de la province.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les travaux sur la route 11, entre la rivière Shediac et la rivière Cocagne, et entre cette dernière et la Petite rivière Bouctouche, reprendront à compter de l'an prochain. Ces investissements sont prévus dans le cadre du nouveau budget en immobilisations du ministère des Transports du Nouveau-Brunswick.

Les investissements stratégiques et bien planifiés dans les routes et les ponts de notre province peuvent contribuer à l'amélioration de notre situation économique. Un entretien approprié permet aussi d'épargner à long terme et ces fonds peuvent être réinvestis dans d'autres améliorations de notre réseau de transport, croit le ministre des Transports, Bill Olivier.

Le ministre en point de presse à l'Assemblée législative

Bill Oliver, ministre des Transports du gouvernement progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick (archives).

Photo : Radio-Canada

Du côté des municipalités, des maires rêvaient de bonnes nouvelles pour la route 11.

Moi, le plus [important] du budget, c’était de voir la route 11 continuer.

Roland Fougère, maire de la Ville de Bouctouche
Roland Fougère en entrevue.

Roland Fougère, maire de Bouctouche, se réjouit de la reprise des travaux de la route 11 jusqu'à sa municipalité.

Photo : Radio-Canada

Les travaux pour élargir cette route entre Glenwood et Miramichi ont été mis sur la glace depuis décembre 2018. Même chose entre la rivière Cocagne et la Petite rivière Bouctouche.

Selon le maire de Bouctouche, Roland Fougère, ces travaux sont importants non seulement pour le tourisme et pour l’économie de sa région en général, mais aussi pour la sécurité des usagers.

Je pense qu’il ne faut pas juste que ça s’arrête à Bouctouche, il faut que ça continue encore plus loin dans le Nord, vers Miramichi. Ça va être bon pour tout le monde, estime le maire Fougère.

Selon lui, l'essor économique de Shediac peut en grande partie être attribué à la construction d'une autoroute à quatre voies, beaucoup plus sécuritaire pour les automobilistes.

C’est incroyable comment [la ville de Shediac] s’est transformée depuis que le quatre voies a été fait entre Shediac et Moncton. Et je pense que la même chose peut se produire avec nos municipalités plus au Nord. Je pense à Cocagne, Richibucto.

Les gens n’auront plus d’hésitation à venir s’installer chez nous. Ils pourront conduire sur une voie plus sécuritaire, ajoute-t-il.

Pont de la Petitcodiac

Le ministère des Transports et de l'Infrastructure annonce aussi la reprise de quelques autres projets qui avaient été arrêtés cette année. On sait maintenant que les travaux sur le pont de la rivière Petitcodiac entre Moncton et Riverview reprendront leur cours. Ces travaux avaient été reportés en mai 2019.

Le chantier consiste à remplacer l’ancien pont-chaussée par un pont à poutres d’acier de 240 mètres et à réaligner le chenal de la rivière. Les travaux ont commencé en 2017.

L’ouverture du nouveau pont était prévue pour 2020, mais elle est reportée en 2021 pour étaler les coûts.

Le montant total des travaux est toujours estimé à 61,6 millions de dollars. La contribution du fédéral s’élève à 27 millions de dollars.

Autres ponts

Le ministère des Transports annonce aussi la poursuite des travaux sur les ponts suivants :

  • le pont Anderson à Miramichi
  • le pont Centennial, aussi à Miramichi
  • les ponts de Coles Island

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick s'est de plus engagé à remplacer le pont Lamèque-Shippagan, dans la Péninsule acadienne.

Une annonce a été faite avant toutes les autres, mardi, après le dépôt du budget en immobilisations des différents ministères.

Le ministère des Transports investira un million de dollars cette année pour commencer les travaux de conception technique. Cet investissement servira aussi à assurer la sécurité du pont actuel et à remplacer certains de ses câbles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !