•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jonquière en mode séduction

La passerelle en aluminium enjambant la rivière aux Sables.

La passerelle en aluminium enjambant la rivière aux Sables.

Photo : Radio-Canada

Mélyssa Gagnon

Jonquière déploie des efforts importants afin d’attirer des entreprises et des commerces, notamment dans le domaine de la restauration.

Venu s’exprimer au micro lors de l’assemblée du conseil d’arrondissement mardi soir, un citoyen a déploré ce qu’il perçoit comme la morosité sur la rue Saint-Dominique. Pour illustrer son propos, il a notamment évoqué la récente fermeture d’un restaurant.

Le conseiller du district #4, Kevin Armstrong, s’est empressé de faire valoir que le centre-ville est loin d’être dévitalisé.

Il y a très peu de bâtiments vides au centre-ville, mais c’est vrai qu’il y a une nostalgie de l’ancienne Saint-Do, d’une époque qui était différente de celle-ci. Je n’aime pas entendre que ça ne va pas bien, parce qu’il y a des commerces qui vont très bien, a rétorqué le conseiller.

La présidente de l’arrondissement, Julie Dufour, a abondé dans le même sens. Du même souffle, elle a confié être en mode séduction et en discussions « fréquentes » et « sérieuses » avec des promoteurs intéressés à investir à Jonquière.

Il y a des entreprises qui ont envie de devenir plus grosses et de venir s’implanter à Jonquière. Je vous dirais que le contexte général de dire que c’est mort, ça m’inquiète. Ce que je disais ce soir, c’est qu’on a tous la responsabilité de conserver nos commerces. Des gens sont intéressés [à venir]. Je pense qu’il faut montrer nos plus beaux atouts pour être capables d’attirer nos investisseurs et surtout dire à la population de les utiliser, croit Julie Dufour.

La présidente prévoit être en mesure de livrer des annonces d’ici au printemps.

Ce sera peut-être très intéressant même avant ça pour les nouvelles. Il faut sourire et dire qu’on a de belles choses. C’est comme ça qu’on va briller collectivement, poursuit Julie Dufour. Elle estime que le centre-ville est un endroit unique, situé près d’un panorama magnifique : le parc de la Rivière-aux-Sables.

Nouvelle vision

Julie Dufour note un changement de vision pour Jonquière depuis l’élection du nouveau conseil il y a deux ans.

Carl Dufour, qui a réussi à attirer de nouveaux commerçants dans son secteur d’Arvida au cours des 10 dernières années, a rappelé qu’il s’agit d’un travail de longue haleine et que les gens ont tendance à sous-estimer les efforts nécessaires pour attirer des gens d’affaires.

Oui, c’est vrai qu’il y a beaucoup de nostalgie. Il y a des gens qui aimeraient qu’on ramène les magasins Jupiter et People au Carré Davis, mais ce n’est pas possible. Il faut être patient et je n’ai aucun doute que nous allons réussir à y arriver pour Jonquière en travaillant ensemble, pense Carl Dufour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale