•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sept-Îles hausse l'impôt foncier

Le budget dépasse 70 millions de dollars pour 2020.

Photo : Radio-Canada / Djavan Habel-Thurton

Djavan Habel-Thurton

Le compte de taxes municipales des Septiliens augmentera de 2,5 % en 2020 à Sept-Îles. Une augmentation nécessaire selon la Municipalité, qui veut assurer de bons services aux citoyens et anticipe d’importants investissements au cours des prochaines années dans les infrastructures de sports et loisirs, d’eau potable et d’hygiène.

Selon les prévisions budgétaires rendues publiques mardi par le maire, Réjean Porlier, le directeur général, Patrick Gwilliam et la directrice des finances et trésorière, Suzy Lévesque, le taux de l'impôt foncier passera, pour les résidences du secteur de Sept-Îles, de 0,9519 $ à 0,9757 $ par tranche de 100 $ d’évaluation.

Réjean Porlier, maire de Sept-Îles

Réjean Porlier, maire de Sept-Îles

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Ces taux sont légèrement moins élevés dans les secteurs de Gallix et de Moisie en raison de l’ancienne dette moins importante de ces villes fusionnées.

Le tarif pour les services, comme la collecte de déchet, augmentera pour sa part de 5 $, passant de 320 à 325 $ par année pour un immeuble résidentiel typique.

Incluant la taxe et ce tarif, il s’agit d’une augmentation de 61 $ par rapport à 2019 pour une maison moyenne, et de 35 $ pour une maison mobile moyenne.

Un budget de 70 M$

Le budget prévoit une augmentation de 4,2 % des dépenses de la Ville, les faisant passer de 67 832 300 $ en 2019 à 70 650 000 $ pour l’année prochaine.

La part du lion de cette augmentation est dédiée à la rémunération du personnel et aux contributions versées par la Ville à ses employés.

De ce montant, environ 300 000 $ serviront à l’embauche de pompiers à temps plein.

Le budget prévu pour le déneigement passe pour sa part de 4,2 millions de dollars à 4,7 millions de dollars. La Ville compte ainsi rendre plus efficaces les opérations de déneigement lors de tempêtes.

Grands projets d’infrastructures

La Ville prévoit 27,4 millions de dollars d’investissements pour 2020, un montant qui pourrait attendre 62 millions de dollars en 2021 selon le Programme des dépenses en immobilisation (PDI) de la ville. Ces sommes incluent toutefois aussi les contributions de partenaires comme le gouvernement du Québec.

Pour 2020, la ville estime que 2,5 millions de dollars seront nécessaires à la réfection de la rue Comeau.

Pour la réfection de l’émissaire dégrilleur à Moisie, la Ville prévoit 2 millions de dollars.

Au dépotoir, la construction d’un troisième bassin de rétention du lixiviat devrait coûter 1 million de dollars.

En ce qui a trait aux bâtiments, c’est la réfection de la salle Jean-Marc-Dion (4,7 M$), la conversion de l’ancienne piscine en dojo (2 M$) et le début du projet de complexe multisports (1,8 M$) qui sont les plus importants projets.

Augmentations de la dette à prévoir

Pour financer ces divers investissements, le PDI prévoit que plus de 50 millions de dollars puissent être ajoutés à la dette de Sept-Îles au cours des trois prochaines années.

Pour 2020, environ 8,8 millions de dollars seront dédiés au service de la dette, soit 12,5 % des revenus annuels de Sept-Îles. La Ville prévoit que le service de la dette va augmenter significativement au cours des prochaines années en raison des projets d’infrastructures qui devront être financés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Affaires municipales