•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan la plus touchée par le lock-out de la raffinerie Co-op de Regina

Sept personnes sur le piquet de grève devant la raffinerie Co-op de Regina.

La raffinerie Co-op de Regina a mis ses employés en lock-out le jeudi 5 décembre.

Photo : Radio-Canada / Thomas Gagné

Zoé Clin

La Saskatchewan sera la province de l'ouest la plus touchée par le lock-out de la raffinerie de Regina, prédit le doyen par intérim de la faculté de génie de l’Université de Regina. Amr Henni souligne aussi que la raffinerie fonctionne avec moins de la moitié des effectifs normaux, des contractuels embauchés pour remplacer les employés en lock-out, ce qui accroît la fatigue au sein des travailleurs.

Pour Amr Henni, ce type de conflit laissera un froid entre la compagnie et les employés.

Le vice-président de la raffinerie Co-op de Regina regrettait lundi que les manifestants ralentissent la sortie des camions de transport de pétrole, qui font la livraison dans le reste de la province. Gil Le Dressay mentionnait que ce pétrole est notamment livré à des hôpitaux, des postes de police, et des casernes de pompiers qui assurent des services essentiels.

L'installation fonctionnait à 85 % de sa capacité en début de semaine, selon M. Le Dressay. Il ajoute que les livraisons en dehors de la Saskatchewan ne souffrent pas du lock-out. Le vice-président explique que les livraisons en direction de l’Alberta et de la Colombie-Britannique se font par train, et que la police de Regina s'assure que les manifestants ne bloquent pas les rails. Le pétrole arrive aussi sans encombre au Manitoba, car il voyage par pipeline.

Amr Henni précise que les raffineries de la taille de Co-op Regina ont des réserves de pétrole pour assurer ses livraisons même en cas de production réduite.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Relations de travail