•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rivière-du-Loup éteindra les feux à Cacouna

Deux pompiers, au bout de la grande échelle, travaillent près d'un toit.

Les pompiers de Rivière-du-Loup combattent un incendie sur un toit. (archives)

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Radio-Canada

La Ville de Rivière-du-Loup s'occupera de la gestion et de l'administration du service incendie de Cacouna. Ainsi, les 10 pompiers de Cacouna deviendront des employés du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup.

Les élus louperivois ont adopté une résolution, lundi, pour concrétiser cette entente.

L'achat et le maintien des équipements de ces pompiers continueront toutefois d’être assumés par la Municipalité de Cacouna qui gardera sa caserne.

Camion de prévention et garage de la caserne

Trois pompiers ainsi que le chef du service de sécurité incendie de Cacouna ont remis leur démission à la Municipalité.

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Il ne s’agit pas d’une fusion des services, mais d’une entente entre les deux administrations.

Selon la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, ce projet a été évoqué à deux reprises depuis son arrivée au pouvoir, mais certaines municipalités auraient refusé de participer à un tel exercice.

Les fusions municipales, c'est la même chose, on ne fait pas de fusions forcées, indique-t-elle. Donc oui, il y a certains projets dont on veut discuter, mais on se rend compte qu'il n'y a pas l'adhésion des gens, donc on essaie de jumeler les services, ce qui fait que chacun réussit à sauver un peu d'argent.

La mairesse de Rivière-du-Loup Sylvie Vignet.

La mairesse de Rivière-du-Loup Sylvie Vignet.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Cette entente est d’une durée d’un an.

Sylvie Vignet n'a pas caché son intérêt pour une fusion des différents services incendies de la région du KRTB.

Actuellement, Rivière-du-Loup assure aussi la couverture incendie à Notre-Dame-du-Portage et à L’Isle-Verte.

Avec les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Affaires municipales