•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des élections déclenchées dans la Nation Micmac de Gespeg?

Centre administratif de la communauté de Gespeg

Centre administratif de la communauté de Gespeg (archives)

Photo : Radio-Canada

Alexandre Courtemanche

Une rencontre visant le déclenchement des élections de la Nation Micmac de Gespeg aura lieu mardi soir, au centre administratif de la communauté.

Les membres de la communauté sont sans chef depuis le départ de Manon Jeannotte, en février 2019, qui avait quitté son poste en évoquant des raisons personnelles.

Manon Jeanotte admet que des élections doivent avoir lieu, même si elle aurait souhaité que le code électoral soit modifié auparavant. C'est sûr que je suis déçue, dit-elle, ainsi que plusieurs personnes de la communauté, mais il faut procéder, et on a quand même allongé les élections de six mois, donc on doit procéder.

On est un peu déçus. Je pense qu'on aurait aimé partir en élections avec le nouveau code électoral.

Manon Jeannotte, ex-chef du Conseil de bande de Gespeg
Manon Jeannotte au micro

Manon Jeannotte, ex-chef de la Nation Micmac de Gespeg (archives)

Photo : Radio-Canada

Depuis plus d’un an, la communauté autochtone travaille à changer son code électoral, incluant une proposition interdisant aux employés du conseil d'être également des élus.

Ce code révisé devra être soumis à la population et adopté à la fois par le conseil et par les membres.

Dans un avis de convocation envoyé aux membres de la communauté, on peut lire qu'ils seront également invités, à la rencontre de mardi soir, à se prononcer sur une nouvelle composition de la Nation Micmac de Gespeg qui sera d'un chef et d'un nombre fixe de conseillers déterminés par les membres lors du vote référendaire.

La composition du Conseil faisait partie des propositions du projet de code électoral élaboré dans la dernière année.

Manon Jeannotte n'a pas l'intention de présenter à nouveau sa candidature. Elle souhaite cependant que le nouveau conseil représente un vent de changement pour la communauté.

On est plusieurs à vouloir un changement, [à vouloir] avoir des jeunes, des nouvelles idées, et de vouloir implanter des bons outils de gouvernance, que justement je voulais implanter comme cheffe et que je n'ai pas réussi à faire. C'est sûr que les nouveaux candidats qui vont se présenter, ils vont avoir plusieurs questions.

Manon Jeannotte, ex-chef du Conseil de bande de Gespeg

Dans un article publié par Radio-Canada en novembre dernier, il était rapporté que certains membres de la communauté réclament plus de transparence de la part de leur conseil. Certains d'entre eux dénonçaient également de l'intimidation de la part de conseillers.

Nous n'avions pas pu parler à des représentants de l'administration de la communauté au moment d'écrire ces lignes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Autochtones