•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Envertdeurs demandent au monde municipal d'agir

Vue sur une étendue verte avec au loin le lac Témiscamingue

Les EnVERTdeurs souhaitent nettoyer et améliorer l'extérieur des municipalités de Ville-Marie et Duhamel-Ouest. (archives)

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

Le comité des Envertdeurs demande à la Ville de Ville-Marie de devenir un modèle écoresponsable d’ici 2030. Le groupe de citoyens bénévoles qui s’impliquent pour un meilleur environnement a déposé quatre demandes aux élus de Ville-Marie lors du dernier conseil municipal.

Les Envertdeurs, bénévoles actifs depuis mai 2018, ont effectué plusieurs activités au cours de la dernière année, dont des corvées de nettoyage, des marches de sensibilisation et du jardinage collectif.

Le 2 décembre dernier, ils ont poussé leurs actions de sensibilisation au monde municipal.

Au nom du comité des Envertdeurs, Sylvie Morin a notamment demandé à la Ville d'adopter une politique verte et d'encourager l’alimentation urbaine avec l’embauche d’étudiants.

Ville-Marie étant le centre d’activités au niveau commercial, au niveau de la santé, au niveau de l’éducation, il faut qu’il y ait une ville à travers le territoire qui s’assure de répondre à cette commande-là, verte. Il faut qu’on fasse face à l’avenir, explique Mme Morin.

Des efforts environnementaux déjà en place

À la Ville de Ville-Marie, plusieurs petits pas ont déjà été faits en ce sens, croit le maire, Michel Roy. Le conseil se donne encore du temps pour évaluer les demandes.

Il y a beaucoup de choses qui sont mises en place ou qui ont déjà été faites au niveau des travaux publics ou de l’horticulture. Chaque fois qu’on prend une décision au niveau de la Ville de Ville-Marie, il y a une pensée environnementale ou on se le fait rappeler. Nous sommes très proactifs là-dessus, assure le maire de Ville-Marie.

Une partie des déchets ramassés par les EnVERTdeurs.

Une partie des déchets ramassés par les EnVERTdeurs à l'été 2018. (archives)

Photo : Facebook/Les EnVERTdeurs

D'ailleurs, la Ville de Ville-Marie fait partie des deux seules villes de l’Abitibi-Témiscamingue qui ont signé la charte sur l’urgence climatique, avec Rouyn-Noranda.

Actions à venir

Le comité des Envertdeurs rêve grand, rêve en vert et en bleu. Il souhaite aussi que les demandes dirigées à la Ville de Ville-Marie s’étendent à toutes les villes de la région.

On fait ces demandes-là, mais on sait très bien qu’on va pouvoir les faire à Duhamel-Ouest, à Lorrainville, à la MRC. Il y a quelque chose qui se passe. On ne fait pas juste réagir, on doit rassurer notre relève, croit Sylvie Morin.

Les Envertdeurs auront plusieurs activités à proposer en 2020, comme des conférences, une fête familiale d’hiver et des activités pour le Jour de la Terre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale