•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Résidus d'amiante : poursuite des travaux du BAPE à Thetford Mines

Environ 450 millions de tonnes de résidus d'amiante ceinturent la ville de Thetford Mines

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Mis à jour le 

Sept ans après la fin de l'exploitation de l'amiante à Thetford Mines, aucune solution n'est encore trouvée pour gérer les 450 millions de tonnes de résidus du minerai cancérigène. Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement poursuit son étude de la délicate question ce soir.

« Il n'y a personne qui a les moyens de décontaminer la région au complet », insiste le maire de Thetford Mines, Marc-Alexandre Brousseau.

Selon lui, la solution passe par l'abaissement des règles environnementales et par l'exploitation des résidus riches en métaux divers et en magnésium. Une manne qu'il évalue à plusieurs milliards de dollars.

Marc-Alexandre Brousseau, maire de Thetford Mines lors d'une entrevue

Marc-Alexandre Brousseau, maire de Thetford Mines

Photo : Radio-Canada

« Présentement, la position du ministère de l'Environnement avec la pression de la santé publique, eux autres pensent purger notre ville chaudière par chaudière aux frais des contribuables de la ville de Thetford. C'est à ça qu'on s'oppose.

« Il y a un risque, il existe et il est connu », rétorque Philippe Lessard, Directeur de la santé publique de Chaudière-Appalaches.

Impossible de dire à quel point la manipulation des haldes, ces montagnes de résidus, augmentera le taux d'amiante dans l'air. Selon M. Lessard, il faut appliquer le principe de précaution.

« Il ne faut pas faire exprès pour l'augmenter au contraire. Il faut le diminuer le plus possible. »

Philippe Lessard, directeur de la santé publique de Chaudière-Appalaches lors d'une entrevue à son bureau

Philippe Lessard, directeur de la santé publique de Chaudière-Appalaches

Photo : Radio-Canada

C'est très inquiétant même comme responsable de santé publique. Si j'étais un citoyen de Thetford qui réside proche des haldes, je serais inquiet.

Philippe Lessard, directeur de la santé publique de Chaudière-Appalaches

Les cas de cancers des travailleurs sont plutôt bien documentés dans la région. Mais la direction de la santé publique a peu de données sur le niveau d'amiante présent dans l'air de la ville et sur les impacts sur ces résidents.

Vue en plongée de la ville de Thetford Mines en décembre 2019

La ville de Thetford Mines

Photo : Radio-Canada

Peu importe ce qui arrivera des montagnes de résidus, Thetford Mines aura encore d'autres défis.

Chaque chantier coûte deux fois plus cher qu'ailleurs en raison des règles strictes de manipulation des résidus d'amiante.

Avec les informations de Guylaine Bussière et Sébastien Tanguay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Santé publique