•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mise à jour de la vision 2020 du centre-ville de Sherbrooke

Une ébauche de ce que pourrait avoir l'air la rue Wellington Sud.

Une ébauche de ce que pourrait avoir l'air la rue Wellington Sud.

Photo : Image fournie par la Ville de Sherbrooke

Radio-Canada

Adopté par le conseil municipal en 2015, le plan directeur d'aménagement du centre-ville, la vision 2020, est sur la bonne voie.

En 2015, certains des objectifs mis de l'avant par la ville de Sherbrooke dans son plan étaient de créer 1650 nouveaux logements, doubler la population du secteur et privilégier le transport actif.

C'est plus que fou, c'est particulier et historique, lance d'entrée de jeu Yves Tremblay, directeur de la planification urbaine et de la gestion du territoire à la Ville de Sherbrooke.

Quand sur le terrain, ça se produit, on se pince, on dit wow, bravo, on est dans cette amorce, assure le directeur. Ce dernier fait entre autres, référence à la démolition du stationnement sur la rue Wellington Sud et aux 116 logements sociaux qui seront construits sur la rue Galt Ouest.

Une maquette du projet Espace Centro.

La mouture finale du projet Espace Centro.

Photo : Image fournie / Ville de Sherbrooke

Il y a un paquet de petits gestes, à gauche et à droite qui fait qu'on est en train de redessiner le centre-ville, affirme Yves Tremblay.

Selon lui, la patinoire Bleu Blanc Bouge a été un premier signal de la revitalisation.

Les employés de la ville de Sherbrooke s'affairent à préparer la patinoire Bleu Blanc Bouge en vue de son ouverture prochainement.

Les employés de la ville de Sherbrooke s'affairent à préparer la patinoire Bleu Blanc Bouge en vue de son ouverture prochainement.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

On veut décortiquer les personnalités de chacun des plateaux du centre-ville. On a tout au centre-ville, on n'a pas à se déplacer. On a le plaisir du divertissement, de la restauration, du travail et maintenant de l'habitation.

Augmenter la population du centre-ville demeure un objectif pour Yves Tremblay qui parle du centre-ville d'une région aussi, espérant attirer des gens de la grande région de Sherbrooke.

Au niveau des coûts de la vision 2020 de la ville, le directeur de la planification urbaine ne parle pas de 600 millions d'argent public, mais bien de 600 millions de dollars en circulation pour faire des travaux et des réalisations et là-dedans ça compte l'impact de l'entreprise privée qui vient s'installer.

Les gens à plus faibles revenus ne sont pas oubliés dans tous ces travaux. Le centre-ville a aussi des services de proximité. On va les concentrer pour avoir une meilleure approche, un accompagnement qui soit humain et responsable, assure-t-il.

Selon lui, depuis les dix dernières années, la ville a participé à la création de 100 nouveaux logements par année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Politique municipale