•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Foyers de soins dans le système de santé : Vitalité appuyé par ses médecins

Une homme portant des lunettes parle au micro.

Le Dr Luc Cormier, président du conseil des médecins et dentistes du CHU Dumont, veut que les foyers de soins soient chapeautés par le système de santé.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Radio-Canada

Les médecins du Réseau de santé Vitalité donnent leur appui pour que les foyers de soins soient intégrés à même la gestion du système de santé du Nouveau-Brunswick.

C’est certain que d’être sous le même chapeau, ça va faciliter ces transferts, avoir des politiques similaires, ça va être plus homogène et le patient sera capable de se retrouver à l’intérieur du système.

Dr Luc Cormier, président de l’Organisation du personnel médical de la zone Beauséjour

Au Nouveau-Brunswick, les foyers de soins sont sous la responsabilité du ministère du Développement social pour le moment.

Selon le Dr Luc Cormier, le transfert de la gestion des foyers de soins aux régies régionales de la santé permettrait de mieux gérer le nombre de lits disponibles dans les hôpitaux.

Même son de cloche pour la Dre Natalie Cauchon, présidente de l’Organisation du personnel médical (OPM) de la région Acadie-Bathurst. Elle croit que les patients attendent trop longtemps à l’hôpital pour avoir une place dans un foyer de soins.

Natalie Cauchon, présidente de l’organisation du personnel médical pour Acadie-Bathurst et médecin de famille dans la région de Bathurst depuis plus de 20 ans.

La Dre Natalie Cauchon, présidente de l’OPM de la zone Acadie-Bathurst, croit que les patients attendent trop longtemps à l’hôpital pour avoir une place dans un foyer de soins.

Photo : Radio-Canada

L’attente est parfois de plus d’un an! lance-t-elle. Ils [les patients] risquent de devenir encore plus malades au lieu de reprendre des forces dans un foyer de soins ou avec de l’aide à la maison. Si les régies de santé coordonnaient ces services, cela augmenterait sûrement leur efficacité, affirme-t-elle.

Les quatre présidents du personnel médical du Réseau de santé Vitalité demandent aux parties prenantes de tout mettre en oeuvre pour réaliser les changements requis et dans les meilleurs délais.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Médecine