•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Université de l'Île-du-Prince-Édouard ouverte à la création d'une école de médecine

Quatre infirmières dans un corridor d'hôpital.

L'Île-du-Prince-Édouard est la seule province qui n'a pas de faculté de médecine.

Photo : iStock / Photographerlondon

Radio-Canada

L'Université de l'Île-du-Prince-Édouard songe sérieusement à la possibilité de se doter d'une faculté de médecine. Mais le recteur de l'établissement, Alaa Abd-El-Aziz, dit qu'une réflexion plus approfondie est nécessaire avant de présenter un projet à la province.

L'idée de former des médecins dans la province insulaire fait son chemin depuis les dernières élections provinciales.

Mais c'est au cours de la campagne électorale fédérale, cet automne, que cette proposition du Nouveau Parti démocratique a véritablement pris son envol. Elle a même fait l'unanimité parmi les candidats dans la circonscription d'Egmont, dans l'ouest de la province, où la pénurie de médecins est plus aiguë.

Je pense que lorsque le public parle d'un enjeu, il est très important pour un établissement public comme notre université de prendre cette conversation au sérieux et de se demander si c'est faisable ou non.

Alaa Abd-El-Aziz, recteur de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard

Toutefois, Alaa Abd-El-Aziz estime qu'une réflexion plus approfondie s'impose avant de présenter un projet concret au gouvernement provincial. Le recteur veut notamment tirer des leçons de la création, dans le Nord de l'Ontario en 2005, de la plus récente école de médecine du Canada.

L'Île-du-Prince-Édouard est la seule province qui n'a pas sa propre faculté de médecine.

Le recteur de l'université insulaire ne croit pas que la création d'une telle école à Charlottetown soit la seule solution à la pénurie de médecins dans la province. Mais c'est, selon lui, une partie de la solution.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Politique provinciale