•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Sept-Îles crée 16 postes de pompiers permanents

Un pompier qui se prépare à faire l'entretien de l'échelle.

Photo : Radio-Canada / Ann-Édith Daoust

Radio-Canada

La Ville de Sept-Îles procède à l’embauche de 16 pompiers permanents. Des postes qui étaient à temps partiel se transforment en postes permanents pour contrer un problème d’embauche.

Lors de la séance du conseil municipal, lundi soir, le maire Réjean Porlier a expliqué qu’il était de plus en plus difficile de recruter des pompiers au service de sécurité incendie de la Ville.

« C’est de plus en plus difficile de recruter des pompiers volontaires qu’on forme à grands frais et ce n’est pas garanti qu’ils restent non plus. »

Les élus estiment qu’il s’agit d’une question de sécurité publique, qu'il faut avoir du personnel prêt à agir en cas de besoin. Pour être en mesure d’avoir un service incendie qui puisse répondre à un schéma de couverture de risques, c’est des obligations qui sont gouvernementales, a expliqué le maire Porlier.

On ne peut pas se mettre à risque et, pour ce faire, on est rendus à [cette] étape aujourd’hui, c’est un autre pas.

Réjean Porlier, maire de Sept-Îles

Pour Véronique Boudreau, une jeune pompière originaire de Montréal, l'obtention d'un poste permanent lui permet de s'installer pour de bon à Sept-Îles.

Mon but c’était de devenir temps plein, donc je suis très contente d’avoir été sélectionnée.

Véronique Boudreau, pompière
Véronique Boudreau met son équipement de pompière.

Véronique Boudreau est pompière à Sept-Îles

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Cette transformation de postes à temps partiel en postes permanents coûtera 210 000 $ par année de plus à la Ville.

Le directeur du service incendie de la Ville de Sept-Îles, Denis Jutras, assure qu'avec la création de ces postes, le nombre de pompiers qui doivent être disponibles pour répondre aux appels sera suffisant pour assurer la sécurité des citoyens. Le service de sécurité incendie estime qu'une dizaine de pompiers sont nécessaires en tout temps pour assurer le bon fonctionnement de la caserne de Sept-Îles.

La caserne compte une quarantaine de pompiers pour couvrir le territoire de la municipalité.

Lors du conseil municipal, la Ville de Sept-Îles a annoncé qu'elle avait aussi pris des mesures disciplinaires contre un pompier du service de sécurité incendie qui a été congédié. La Ville ne donne cependant pas plus de détails sur ce dossier.

Avec les informations d'Alix-Anne Turcotti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Politique municipale