•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rouyn-Noranda veut protéger les entreprises locales de la centralisation des achats

Une rue au centre-ville de Rouyn-Noranda.

Les élus de Rouyn-Noranda s'inquiètent que le projet de loi 27 affecte la vitalité des entreprises locales.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Emily Blais

La Ville de Rouyn-Noranda demande au gouvernement du Québec de ne pas aller de l'avant avec le projet de loi 37, avec lequel les achats du gouvernement seraient centralisés.

Le conseil de ville craint pour les entreprises locales. Le projet de loi 37 prévoit la création du Centre d’acquisitions gouvernementales et Infrastructures technologiques Québec.

La Ville considère que le projet de loi est incompatible avec le développement local et régional.

On a adopté une résolution ce soir demandant le maintien du système actuel, et on a dit aussi que notre résolution serait transmise à notre ministre régional, monsieur Dufour, alors on compte bien être entendus, a affirmé la mairesse Diane Dallaire à la suite du conseil municipal de lundi.

Les chambres de commerce de la région et la Fédération québécoise des municipalités ont également soulevé des inquiétudes au cours des dernières semaines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale