•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fédération de la jeunesse canadienne-française lance un programme de microsubventions

Des élèves lèvent la main dans une salle de classe.

Plus de 700 écoles de langue française en situation minoritaire au Canada sont admissibles au projet, selon la FJCF.

Photo : iStock

Radio-Canada

La Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF) a lancé, lundi, un programme pour financer des projets communautaires pour les élèves d’écoles francophones en situation minoritaire.

Le nouveau programme, appelé Vice-versa, ou Fonds d’appui à l’École communautaire citoyenne, vise à encourager la collaboration entre les organismes francophones à but non lucratif et les élèves francophones de la maternelle à la 12e année. Il a été annoncé en juin.

Pour les écoles et les organismes qui travaillent en situation minoritaire, l’école est souvent un lieu de rencontre, dit Josée Vaillancourt, la directrice générale de la FJCF.

C'est le seul lieu francophone parfois, poursuit-elle. L’objectif de ce programme, c’est de venir en aide à l’école communautaire citoyenne [l’idée est que] l’école ne peut pas exister sans communauté francophone, et vice-versa.

Les thématiques des projets peuvent varier grandement. À titre d’exemple, la FJCF indique que Vice-versa pourrait soutenir des projets touchant aux thématiques suivantes : l’environnement, l’entrepreneuriat, la sécurité linguistique, l’intégration et l’immigration, le sport, la justice, la santé, le développement personnel, social et citoyen ou la santé.

Plan moyen de Mélanie Joly debout au micro avec Justin Trudeau à ses côtés.

L'ancienne ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, annonçant les détails du Plan d'action sur les langues officielles 2018-2023 avec à ses côtés le premier ministre Justin Trudeau.

Photo : La Presse canadienne / Patrick Doyle

Pour obtenir du financement, les organismes à but non lucratif doivent soumettre une demande de subvention sur le site web de la FJCF (Nouvelle fenêtre), qui administre le programme au nom du gouvernement fédéral.

Le financement provient du plan d’action sur les langues officielles 2018-2023. La microsubvention offerte aux organismes demandeurs est de 1500 $ pour chaque école visée par le programme avec des primes d'éloignement pour certaines écoles.

On croit fermement que les jeunes ont beaucoup à contribuer à leur communauté, on veut qu’ils soient initiés aux différentes composantes de communautés, et ils ont un rôle actif à jouer aujourd’hui, indique Mme Vaillancourt.

Le degré de participation des élèves variera selon leur niveau pédagogique.

Plus de 700 écoles de langue française en situation minoritaire au Canada sont admissibles au programme, selon la FJCF.

La date limite pour déposer une demande de microsubvention pour l’année scolaire en cours est le 14 février 2020.

Avec les informations de Julien Sahuquillo

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Engagement communautaire