•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Loi sur les tarifs d'électricité : de grosses remises pour les entreprises aussi

Le siège social d'Hydro-Québec à Montréal pendant la période hivernale.

Les clients d'affaires et de grands clients industriels d'Hydro-Québec recevront environ 250 M$ de remises en 2020.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Hugo Lavallée

Les clients résidentiels ne seront pas les seuls à bénéficier d'une remise de la part d'Hydro-Québec au début de l'an prochain. Selon des estimations préliminaires, environ la moitié des 500 millions de dollars retournés aux consommateurs iront dans les poches des clients d'affaires et des grands clients industriels de la société d'État.

En faisant adopter le projet de loi 34 samedi dernier, le gouvernement caquiste a libéré l'argent qui s'était accumulé ces derniers mois dans les comptes d'écart de la société d'État. En vertu de l'ancien système tarifaire, les sommes perçues en trop par Hydro-Québec étaient placées dans ces comptes réservés avant d'être retournées aux clients. La nouvelle loi a mis fin à cette mécanique.

Dès le début de l'an prochain, les consommateurs recevront une remise sur leur facture d'électricité. Cette dernière sera proportionnelle à la quantité d'électricité consommée par chacun d'eux entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2019. Il faudra attendre la fin de l'année 2019 pour avoir les chiffres exacts, mais la société d'État est déjà en mesure d'estimer les montants que chaque catégorie de client touchera.

Ainsi, Hydro-Québec estime que les clients résidentiels recevront en moyenne 60 $, les clients affaires petite puissance 155 $ et les clients affaires moyenne puissance 3800 $.

Les remises les plus imposantes iront toutefois aux grands clients industriels. Ceux qui bénéficient du tarif LG toucheront en moyenne 222 000 $ tandis que ceux qui payent le tarif L recevront environ 370 000 $.

Les clients ayant négocié des contrats spéciaux avec Hydro-Québec, comme les alumineries, ne toucheront pas de remise.

Des 500 millions de dollars qui constituent les comptes d'écart, environ la moitié sera donc retournée aux consommateurs ordinaires, 32 % iront aux clients affaires, et 17 % seront versés aux grands clients industriels.

À l'issue de l'adoption du projet de loi, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, a déclaré que la nouvelle législation entraînera de la prévisibilité pour les clients d'Hydro-Québec, un retour de 500 millions de dollars dès le premier trimestre [de 2020], un gel des tarifs et une hausse à l'inflation.

Le nouveau texte législatif montre, selon M. Julien, que son gouvernement est à l'écoute des Québécois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique