•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Autisme : des organismes du Nord de l’Ontario demandent plus d’argent et des services

Un enfant autiste joue avec des voiturettes.

Beaucoup de parents dans le nord de l'Ontario déplorent le manque de services pour les enfants autistes.

Photo : Getty Images / Ursa Hoogle

Mehdi Bakkali

Des organismes du Nord de l’Ontario dénoncent le programme de l’autisme instauré par le gouvernement de Doug Ford. Ils demandent des budgets adaptés à l’éloignement géographique et des services appropriés.

Le Programme ontarien des services en matière d'autisme continue de faire des insatisfaits dans la province. Des membres de Northern Family Autism, soutenus par d’autres organismes et par le NPD, reviennent à la charge pour dénoncer le programme mis à jour le 1er avril 2019.

Le groupe est né du besoin d’une voix de la région, car la plupart des problèmes de nos communautés sont souvent ignorés, déclare, Alina Cameron de Northern Family Autism, qui espère avoir une réponse d’urgence du gouvernement ontarien.

Imaginez payer des frais de voyage totalisant jusqu'à 600 $ pour une session de 30 minutes d'orthophonie qui coûte 75 $.

Alina Cameron, porte-parole de Northern Family Autism.

Alina Cameron estime que le budget alloué au programme n'est pas adapté à la réalité des régions. Elle déplore le fait que des familles de communautés éloignées, qui doivent payer des frais de déplacement élevés, reçoivent le même montant que les enfants des grands centres urbains.

Elle dénonce aussi la qualité inférieure des services proposés dans le Nord. Nos capacités de diagnostic et de service dans le Nord sont inadéquates, dit-elle, et le gouvernement Ford n'est pas transparent.

Selon elle, de nombreuses familles ont bel et bien reçu le budget, sans pour autant bénéficier de services d'urgence.

Les fournisseurs de services et les familles du Nord ont sonné l'alarme pour résoudre les problèmes de capacité et proposer des solutions au ministère des Services à l'enfance depuis des années, mais sans aucune action de la part du gouvernement, conclut Alina Cameron.

Pour sa part, la porte-parole du ministère des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, Christine Wood, dit que son gouvernement s'est engagé à soutenir les enfants autistes du Nord de l'Ontario. Au cours des mois d'été et d'automne, le ministre [Todd] Smith a visité des collectivités de la province, dont Kenora, Thunder Bay et Sudbury, dit-elle, pour entendre directement les familles, les fournisseurs de services et les autres représentants afin de s'assurer que le nouveau PAO relève les défis uniques auxquels ils sont confrontés.

Elle ajoute que le gouvernement a reçu des recommandations du comité consultatif sur l'autisme de l'Ontario dans le but de servir les personnes concernées, y compris ceux qui vivent dans des régions plus éloignées de la province.

Un nouveau programme de services en matière d'autisme devrait être mis en place d'ici le mois d'avril 2020. Son budget annuel sera de 600 millions de dollars, selon Mme Wood.

Rappelons que la dernière réforme, qui est entrée en vigueur le 1er avril 2019, offre un financement direct à tous les parents dont les enfants ont reçu un diagnostic d'autisme pour des soins privés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !