•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La coopérative sherbrookoise d’ateliers collectifs La Fabrique fermera ses portes

La Fabrique fermera ses portes le 13 décembre en raison d'importants problèmes financiers.

La Fabrique fermera ses portes le 13 décembre en raison d'importants problèmes financiers.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À Sherbrooke, la coopérative d'ateliers collectifs, La Fabrique, fermera ses portes le 13 décembre en raison d'importants problèmes financiers. Des dizaines d'artistes en ébénisterie, poterie et en mécanique pourraient devoir trouver un nouveau lieu de création.

Les artistes membres ont participé, ce lundi, à une assemblée générale spéciale pour déterminer ce qu'il adviendra de cet organisme qui permet la location d'ateliers pour des artistes en ébénisterie, en mécanique et en céramique.

Ils ont tous été conviés à cette rencontre dans une lettre qu'ils ont reçue mercredi dernier. Dans cette lettre, ils ont notamment appris que les difficultés financières de la coopérative étaient si importantes que les moyens qui avaient mis en place pour redresser l’organisation n'auraient pas suffi.

Plusieurs grandes villes ont ce type d’installation pour pouvoir faire de la création. Je trouve ça triste que Sherbrooke perde [une installation] comme celle-là.

Deborah Davis, artiste peintre.

Onde de choc parmi les créateurs

Lundi soir, la dissolution de la coopérative devait être proposée aux membres. Les ateliers collectifs fermeront officiellement ce vendredi et les espaces individuels de création seront accessibles jusqu'au 31 janvier.

Cette nouvelle que les artistes membres ont apprise soudainement mercredi dernier a créé une onde de choc parmi les créateurs.

On a trouvé qu’on nous a été traités de façon plutôt cavalière, déplore Gaétan Morneau, ébéniste-patroniste membre de La Fabrique.

Une rencontre est prévue jeudi avec Espace Inc. qui est propriétaire de l'immeuble afin de déterminer si une collaboration pourrait être possible directement avec certains des artistes membres de la Coopérative pour conserver des espaces de création individuels.

Certains artistes songent déjà à se regrouper pour créer une nouvelle entité, sans doute plus petite, pour poursuivre leur travail collectif.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Emploi