•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le compte de taxes foncières augmentera de 4,1 % en 2020 à Rimouski

Marc Parent, au lutrin, en conférence de presse.

Le maire de Rimouski Marc Parent s'exprime au sujet du budget de la Ville.

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Rioux

Marie-Christine Rioux

Le compte de taxes foncières des Rimouskois augmentera de 4,1 % en 2020, soit de 99 $, en moyenne. Le budget 2020, adopté lundi soir par le conseil municipal, s'élève à 91,6 millions de dollars, ce qui représente une hausse de près de 5 %.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, affirme que les finances de la Ville demeurent saines même si la hausse de 4,1 % représente plus de deux fois le taux d'inflation anticipé pour 2020. Ce taux, appelé l'Indice de prix à la consommation (IPC) est évalué à 1,9 %.

Selon M. Parent, Rimouski est dans une situation extrêmement enviable, si on la compare avec les villes du Québec.

Le taux d'endettement de la ville de Rimouski, [par rapport aux] villes comparables, de 45 à 55 000 habitants, est le plus bas au Québec. Le taux de taxation [par rapport à ces] villes comparables-là est le plus bas.

Marc Parent, maire de Rimouski

L'an dernier, en 2019, le compte de taxes foncières des résidents de Rimouski avait augmenté de 3,1 %.

Augmentation du compte de taxes foncières des Rimouskois

  • Augmentation moyenne : 99 $ (pour une résidence évaluée à 212 727 $)
  • Compte moyen de taxes foncières en 2020 : 2509 $

Pour les commerces et les industries, les hausses de taxes varieront entre 4,5 et 15,7 % selon la grosseur de l'entreprise.

En 2020, les rétributions provenant de la taxe foncière et de la tarification des services municipaux représenteront 74 % des sources de revenus du budget de la Ville. Il s'agit d'une augmentation d'un pour cent par rapport à l'an dernier.

Augmentation du budget de Rimouski

  • 2015 : 75 355 000 $
  • 2016 : 79 535 000 $
  • 2017 : 81 104 000 $
  • 2018 : 81 217 000 $
  • 2019 : 87 426 000 $
  • 2020 : 91 583 000 $
  • Augmentation de 2015 à 2020 : 16 228 000 $ (21,5 %)

De 2019 à 2020, les dépenses municipales ont augmenté de près de 4 millions de dollars.

Cette augmentation s'explique, entre autres, par la progression dans les échelles salariales des jeunes employés qui remplacent ceux qui prennent leur retraite, ce qui fait gonfler la facture de la rémunération des employés municipaux.

Un enquêteur de la Sûreté du Québec.

La facture des services offerts par la Sûreté du Québec sur le territoire de Rimouski augmente de près de 6 % cette année.

Photo : Radio-Canada / Pierre Germain

Les autres dépenses fortement en hausse sont celles liées aux services comme le déneigement, la Sûreté du Québec, l'embauche de quatre nouveaux pompiers et la construction du Centre de services animaliers qui doit se faire cette année.

Pour réduire ses dépenses, Marc Parent dit que la Ville envisage de vendre certains de ses immeubles à vocation communautaire comme les anciens hôtels de ville de Pointe-au-Père et Rimouski-Est.

Prenez le secteur de Rimouski-Est, c'est desservi par un minimum de trois édifices à vocation communautaire. Potentiellement, les activités pourraient être regroupées dans un seul édifice.

Marc Parent, maire de Rimouski

Les revenus municipaux sont eux aussi en augmentation par rapport à l'exercice de l'an dernier. La municipalité dispose de 5 millions de dollars de plus que l'an dernier.

Nouveautés en 2020

Le Fonds affecté aux projets écoresponsables sera désormais financé de façon permanente, avec une somme de 250 000 $ par an.

Ce montant sera puisé dans l'enveloppe des redevances de la MRC associée aux projets éoliens qui s'élève à environ 500 000 $ annuellement.

De plus, le montant alloué au Fonds écoresponsable pour l'année 2020 s'élèvera à 300 000 $ puisqu'un montant de 50 000 $ alloué à ce Fonds en 2019 n'a pas été utilisé.

Une jeune femme marche dans une allée bordée d'érables, l'automne.

Selon le maire de Rimouski, le Fonds pour les projets écoresponsables doit notamment permettre à la Ville de se doter d'une Politique de l'arbre en 2020. Un projet de réduction de l'usage du plastique à usage unique est également à l'étude.

Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

Parmi les nouveautés figurent aussi le taux d'imposition de la taxe foncière imposée aux bâtiments non résidentiels qui sera majorée en fonction de la valeur du bâtiment.

Ainsi, les propriétaires d'immeubles commerciaux dont la valeur excède 2 millions de dollars devront payer 1,90 $ par tranche de 100 $ d'évaluation comparativement à 1,71 $ pour les immeubles évalués à moins de 2 millions de dollars.

Ce changement permettra des revenus supplémentaires de plus de 616 000 $ à la Ville.

Impacts de l'ouverture du Complexe Desjardins

Le maire Parent estime que le budget 2020 démontre que le Complexe sportif Desjardins est un succès.

Notamment grâce à l'augmentation des revenus d'abonnements et de location d'équipement, le déficit prévu pour l'an prochain chute du tiers.

Les parents et les enfants profitent de la nouvelle piscine du Complexe sportif Desjardins.

Les revenus d'abonnements et de location ont augmenté au Complexe sportif Desjardins.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Cela confirme, selon lui, la justesse d'investir dans une infrastructure qui rend la ville plus attrayante pour les jeunes familles.

En 2017, on parlait d'un déficit d'opération de l'ordre de 650 000 dollars, alors que là, on est à un peu plus de 450 000 dollars. Donc, le Complexe nous coûte moins cher que ce qui était prévu.

Marc Parent, maire de Rimouski

Avec la collaboration de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Affaires municipales