•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jamais deux sans trois, laisse entendre Gertrude Bourdon

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
L'ex-candidate libérale Gertrude Bourdon, en entrevue dans un café de Québec

Malgré son échec à se faire élire dans Jean-Talon, Gertrude Bourdon continue de militer au PLQ.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une semaine après sa défaite dans la partielle de Jean-Talon, l'ex-candidate libérale Gertrude Bourdon ne ferme pas la porte à une troisième tentative de devenir députée.

Lors de l'annonce de sa candidature lors des élections générales de 2018, Gertrude Bourdon disait vouloir écrire l'histoire.

À sa deuxième tentative d'entrer au Salon bleu, elle a toutefois fait son entrée dans les registres électoraux comme la candidate n'a pas réussi à conserver la circonscription de Jean-Talon dans le giron libéral, une première depuis 1966.

« Je continue de militer, donc je vais être dans le parti », assure Mme Bourdon, qui ne peut retenir un sourire lorsqu'on lui demande si elle sera de nouveau candidate.

« Il y a plein de places où je pourrais m'impliquer », ajoute-t-elle, en précisant qu'il reste beaucoup de temps avant un autre rendez-vous électoral.

Pour moi, cet échec-là entre guillemets, ce passage, parce que les échecs ce sont des passages, ça me garde encore plus animée dans le défi qu'a le Parti libéral.

Gertrude Bourdon, ex-candidate libérale

La poussière des résultats du scrutin retombée, la candidate malheureuse affirme être fière de la campagne menée, même sans atteindre le résultat souhaité.

« Je vis encore de la déception de ne pas avoir réussi de convaincre assez de monde de voter pour moi, admet Mme Bourdon. On a travaillé tellement fort tous les jours que la peine est peut-être plus grande quand le verdict arrive. »

Avec les informations de Bruno Savard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !